Donner l’aumône à Mohammad (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et à sa famille était illicite, pour de nobles raisons
Fatwa No: 15881

Question

Pourquoi le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a-t-il interdit à sa famille et ses proches d’accepter l’aumône, y compris la Zakat ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

D’après Al-Mottalib Ibn Rabî’ah, , le Prophète () a dit :

 

« Ces aumônes sont interdites à Mohammad et à la famille de Mohammad. Elles sont une expiation des péchés des gens et une purification de leur argent » (Mouslim).

 

Al-Chawkâni, qu'Allah lui fasse miséricorde, expliqua : « Ces aumônes sont susceptibles de quintessencier les biens et les âmes, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : 'Prélève de leurs biens une adaqa par laquelle tu les purifies et les bénis' (Coran 9/103) ».

 

De son côté, Abou Hourayra, , rapporta ce qui suit : « Un jour, le petit al-Hassan Ibn Ali prit une datte parmi celles consacrées à l’aumône, et la mit dans sa bouche. Le Prophète () lui dit : 'Crache ! Crache ! Et écarte-toi-s-en, ne sais-tu pas que nous ne mangeons pas ce qui est donné en aumône ?' » (Boukhari et Mouslim).

 

Des oulémas ont cité quelques-unes des raisons pour lesquelles il était interdit de donner l’aumône au prophète Mohammad () et à sa famille, raisons parmi lesquelles figure le prestige de la prophétie et l’éminence du rang du Prophète () par rapport à toutes les autres créatures. Allah, exalté soit-Il, lui a interdit à lui et a interdit à sa famille d’accepter l’aumône pour sauvegarder ce rang et pour éviter que quelqu’un de moins important ne se hisse au-dessus de lui en lui donnant une aumône ou une Zakat.

 

Par ailleurs, Allah, exalté soit-Il, dit à Son Prophète () (sens des versets) :

 

·        « Dis : 'Je ne vous en demande aucun salaire si ce n’est l’affection eu égard à [nos liens] de parenté' » (Coran 42/23) ;

 

·        « Dis : 'Pour cela, je ne vous demande aucun salaire ; et je ne suis pas un imposteur' » (Coran 38/86).

 

Selon Ibn Hadjar et l’Imam Ach-Chawkâni, qu'Allah leur fasse miséricorde, si Allah, exalté soit-Il, avait autorisé le Prophète () et sa famille à accepter l’aumône, cela aurait incité les polythéistes à le calomnier. Alors, Allah, exalté soit-Il, a empêché cela en interdisant de leur verser l’aumône.

 

Il existe peut-être de nombreuses autres raisons que nous ne connaissons pas, mais il nous suffit de savoir qu’Allah, exalté soit-Il, n’a interdit l’aumône au Prophète () et à sa famille que pour une raison prenant en compte l’intérêt de Sa religion et de Sa Révélation.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation