La femme qui provoque la colère de son mari
Fatwa No: 212296

Question

Assalamoualeykoum,
Que dit la charia sur une femme qui a provoqué la colère de son mari et qui tente de se réconcilier avec lui avant le coucher, mais celui-ci refuse toute approche et menace d'insulter son épouse si elle persiste à vouloir se réconcilier avec lui ? Doit-elle craindre que les Anges la maudissent ? Barakalaoufik.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Les désaccords conjugaux sont une chose normale, mais il ne faut pas persister dans l'erreur lorsqu'on a tort. La personne qui commet l'erreur et qui s’excuse agit correctement. Si la femme présente ses excuses, le mari doit les accepter, car accepter les excuses et pardonner les erreurs est une qualité des gens nobles et une caractéristique des gens pieux. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [Ceux] qui dominent leur rage et pardonnent à autrui – car Allah aime les bienfaisants. » (Coran 3/134)

Le hadith sur la malédiction de la femme par les Anges, désigne spécifiquement la femme qui met en colère son mari parce qu’elle refuse d’avoir un rapport intime avec lui. De manière plus générale ibn Khuzayma et ibn Hibbân ont rapporté que le Prophète () a dit :

« Trois personnes voient leur prière refusée et leurs bonnes actions ne pas s’élever au ciel : l’esclave qui s’est échappé jusqu’à ce qu’il revienne, la personne ivre jusqu’à ce qu’elle soit sobre et la femme envers qui son mari est en colère jusqu’à ce que ce dernier soit satisfait d’elle. » (al-Albânî et al-Arnâ`ût : da’îf)

Al-San’ânî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit en commentaire de ce hadith : « Cela concerne la colère de l'époux en général et pas uniquement au moment ou sa femme refuse d’avoir un rapport intime avec lui. Il n'y a aucune mention de la malédiction dans ce hadith. Il n'en reste pas moins que le hadith implique une importante menace pour la femme qui met en colère son mari y compris en refusant d'avoir des rapports avec lui de nuit ou de jour. » (Subul al-Salâm)

Toutefois, si la femme revient dans le droit chemin et s’efforce de satisfaire son mari, mais que ce dernier refuse d’accepter ses excuses, elle a certes fait ce qu’il lui incombe de faire. Rien ne laisse à penser qu’elle reste sous l'effet de la menace rapportée dans le hadith alors qu'elle est revenue à l’obéissance à son mari. Une version du hadith mentionne ceci : « les anges ne cessent de la maudire jusqu'à ce qu’elle revienne. » (Boukhari) C’est-à-dire jusqu’à ce qu’elle renonce à son refus d'avoir des rapports avec lui. Cela est confirmé par la parole d’Allah, exalté soit-Il, qui dit (sens du verset) : « Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes Haut et Grand ! » (Coran 4/34) Ibn Kathîr, qu'Allah lui fasse miséricorde a dit dans son exégèse de ce verset : « Si la femme obéit à son mari dans tout ce qu’il lui demande parmi les choses qu’Allah, exalté soit-Il a rendues permises alors, il ne doit plus tenter de lui nuire et n'a ni le droit de la frapper ni celui de s’éloigner d’elle.»

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui