Un emprunt usuraire pour soigner des malades
Fatwa No: 24629

Question

Je suis médecin spécialisé en neurologie. Je souhaite ouvrir une clinique privée dans ma ville qui se trouve à 650 km de la capitale du pays, Alger. Aucun médecin ne pratique cette spécialité dans la région. Et pour faire l’acquisition du matériel médical spécifique à cette activité, je me retrouve contraint de recourir aux services d’une banque pour emprunter de l’argent et elle m’imposera des bénéfices. Est-il permis de faire cet emprunt pour aider les malades pour leurs consultations ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Un prêt contracté avec une condition qu’il génère un intérêt correspond à de l’usure qui est interdit par la religion. Allah a menacé qui s’en rend coupable de lui faire la guerre et le Prophète () a informé que celui qui contracte un prêt usuraire est maudit. De ce fait, il ne vous est pas permis de contracter un prêt usuraire à la banque pour acheter du matériel médical ou pour tout autre chose. Il est possible que les malades se soignent chez un autre médecin ou dans une autre ville. Leur besoin de se soigner n’est pas une nécessité vous concernant et vous permettant de consommer de l’argent illicite et d’agir avec.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui