La récitation à voix haute à certains moments de la prière et à voix basse à d'autres moments
Fatwa No: 253633

Question

salam arleykom .
Tout d'abord merci pour le temps que vous prenez pour répondre à toutes nos questions de la meilleure manière possible.
Cependant je n'ai pas eu la réponse que je recherchai suite a ma question numéro: 2487885 .
Donc je pose ma question autrement, quels sont les arguments de la sounna permettant de savoir que l'on doit prier à voix haute dans certaines prières et à voix basse dans d'autres?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Tout d'abord, nous disons que le fait de réciter à voix haute à certains moments et à voix basse à d'autres moments de la prière – sans se pencher sur le caractère obligatoire ou recommandé de la chose – est indiqué par de nombreux hadiths décrivant la prière du Prophète (). Ces hadiths indiquent que le Prophète () récitait à voix haute durant les deux Rak'âts de la prière du Subh ainsi que durant les deux premières Rak'âts des prières du Maghrib et de l’'Ichâ` alors qu'il récitait à voix basse durant les prières de Zhuhr et de l’'Asr ainsi que durant la dernière Rak'ât de la prière du Maghrib et les deux dernières Rak'âts de la prière de l’ 'Ichâ`.

Quant à la question de savoir si cela est obligatoire, nous n'avons pas connaissance d'une quelconque preuve de la Sunna indiquant l'obligation de réciter à voix haute à certains moments et à voix basse à d'autres moments. Cela n'est donc pas une obligation, mais bien une Sunna recommandée, selon l'avis de la majorité des oulémas. Ibn Qudâma a dit :

« Il n'y a aucune divergence sur la recommandation de réciter à voix haute à certains moments de la prière et à voix basse à d'autres moments. Ce jugement est fondé sur les faits et gestes du Prophète () et cela a été confirmé par les traditions que les Modernes ont rapportés des Anciens, génération après génération. Donc, si la personne récite à voix haute aux moments où il faut réciter à voix basse et inversement elle aura délaissé la Sunna mais sa prière sera valide. » (Al-Mughnî)

L'école hanéfite est d'avis que réciter à voix basse dans les prières où la récitation se fait à voix basse est une obligation incombant aussi bien à celui qui prie seul qu'à l'imam. Quant au fait de réciter à voix haute durant les prières où la récitation se fait à voix haute, cela est, selon l'école hanéfite, uniquement obligatoire pour l'imam. Ils prennent comme argument l'assiduité du Prophète () à accomplir cette pratique.

Toutefois, parmi les choses démontrant que la récitation à voix haute et à voix basse à différents moment est une Sunna et non pas une obligation figure le hadith rapporté par Abû Qatâda concernant la description de la récitation du Prophète () durant les prières de Zhuhr et de la 'Asr. Ce hadith mentionne entre autre : « […] il récitait parfois un verset à voix haute […] » ( Boukhari et Mouslim) Al-Hâfizh a dit : « Ce hadith est considéré comme une preuve qu’il est permis de réciter à voix haute dans les moments où l'on récite généralement à voix basse et que celui qui le fait ne doit pas accomplir de prosternation de l'oubli contrairement à l'avis de l'école hanéfite et autres. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui