Le Tawassul est-il permis ?
Fatwa No: 255796

Question

Assalam alaykum, S’il vous plait j'aimerais savoir si le Tawassul est permis, car on m’a dit qu'un sahabi a fait une demande par l'intermédiaire du Prophète. J'aimerais savoir si c'est vrai ? Maasalam.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Le Tawassul moyennant les bonnes œuvres du demandeur est permis à l'unanimité. La preuve est le verset suivant qui cite une  invocation faite par des gens croyants : « Ô notre Seigneur ! Nous avons foi ; pardonne-nous donc nos péchés, et protège-nous du châtiment du Feu. » (Coran : 3/16)

L'une des preuves de la permission de ce genre de Tawassul est aussi le célèbre hadith d'Ibn 'Omar rapporté à la fois par Boukhari et Mouslim et dans lequel le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) évoque le récit de trois hommes qui se sont réfugiés dans une grotte à la tombée de la nuit et dès qu'ils furent dedans un grand rocher dévala de la montagne et ferma sur eux l'ouverture de la grotte. Ils se dirent qu'ils ne seront sauvés que s'ils invoquent Allah par les meilleures œuvres pies qu'ils avaient accomplies, et chacun invoqua Allah par une invocation moyennant la meilleures œuvre pie qu'il a accomplie et à la fin de l’invocation du troisième le grand rocher bougea de sa place libérant le passage et ils furent sauvés. 

Une autre forme de Tawassul permise à l'unanimité consiste à demander à un homme pieux de prier Allah pour soi. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a en effet, demandé à ‘Omar (qu’Allah soit satisfait de lui) de ne pas l’oublier dans ses invocations lorsque ce dernier lui demanda l’autorisation d’accomplir une `Umra. De même, il lui recommanda de demander à Uways Al-Qaranî de demander le pardon pour lui, tout comme il ordonna à sa communauté de prier pour qu’il obtienne le rang de la wasîla à l’issue de l’appel à la prière.

Concernant le Tawassul par le Prophète () les oulémas énoncent ce qui suit : 

Si par le Tawassul par le Prophète () le demandeur entend le Tawassul par sa foi, son amour ou son obéissance au Prophète (), alors cela est irréprochable car il s'agit d'un Tawassul moyennant l'œuvre pie du demandeur qui ne fait l'objet d'aucune divergence entre les oulémas comme nous l'avons mentionné auparavant. Mais s'il entend le Tawassul par la personne du Prophète () ou le haut rang dont il jouit auprès d'Allah, cela fait l'objet d'une grande divergence entre les oulémas : certains l’ont permis tandis que d'autre l’ont jugé illicite. L'avis du dernier groupe est le plus juste et il a été choisi par l’imam Ibn Taymiyya.

Quant au hadith que vous avez mentionné, il a été rapporté entre autres par al-Tirmidhî d’après 'Uthmân ibn Hunayf (Radhia Allahou Anhou) qui dit qu’un homme aveugle demanda au Prophète () de prier Allah de le guérir. Il lui ordonna alors de faire ses ablutions et de bien les soigner, puis d’invoquer en disant : “Ô Allah, je Te demande et je m’adresse à Toi, par l’entremise de Ton Prophète Mohammad, le Prophète de la Miséricorde ; ô Messager d’Allah, je me suis adressé par ton entremise à mon Seigneur afin que mon besoin soit comblé. Ô Allah, fais-le intercéder en ma faveur.” » Uthmân dit : « Par Allah, notre assemblée ne s’était point dispersée avant que cet homme ne revienne en pleine possession de sa vue, comme s’il n’avait jamais été souffrant. »

Ce qui est visé dans ce hadith est le Tawassul par l’invocation du Prophète () en sa faveur et la preuve est : «Ô Allah, fais-le intercéder en ma faveur ! »



Et Allah sait mieux.


 

Fatwas en relation