Ne pas s'approprier un legs pieux
Fatwa No: 263341

Question

Salam Alaykum, Une personne a pris un exemplaire du Coran dans une mosquée et a donné une aumône en ayant l'intention de remplacer le Coran avec cette aumône. A-t-elle le droit de faire cela ? Apparemment elle aurait demandé la permission une fois qu'elle était à La Mecque ou à Médine et on lui avait répondu qu'elle le pouvait. Aujourd'hui c'est moi qui ais cet exemplaire, puis-je l'utiliser ou est-il le fruit d'un vol ? Merci d'avance.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons : 

Si ce Mus’haf (exemplaire du Coran) est la propriété de celui qui a permis de le prendre, alors il n’y a pas de mal que cet individu, ou tout autre, en profite.

Mais s’il est déposé dans la mosquée comme legs pieux - ce qui est le plus plausible – alors il est illicite de le prendre de la mosquée ou de se l’approprier, au contraire il reste un legs pieux de la mosquée et de là c’est obligatoire de le restituer là où il a été pris.

Nous espérons qu’il sera récompensé, inchallah, pour l’aumône qu’il a donnée en contrepartie.

S’il est impossible de le restituer à la mosquée d’où il a été pris, il doit être déposé dans n'importe quelle autre mosquée pour se conformer le mieux à l'objectif fixé par la personne qui l’a légué.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation