Fixer un jour particulier pour la lecture du Coran est-il une bonne action ou une Bid`a?
Fatwa No: 26515

Question

As-Salamo `Alaikom,Le fait de se réunir dans la mosquée chaque vendredi, après la Salate du Maghrib pour apprendre, lire ou étudier le Coran, est-il une Bid`a (innovation religieuse)? D'après le Cheikh de l'Islam, Ibn Taymiyya, le fait de fixer l'horaire et le lieu de la réunion est une Bid`a. Cela s'oppose au fait que certains Cheikhs fixent des horaires particuliers pour leurs cours religieux dans les mosquées.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Si un individu ou un groupe de gens fixe un jour particulier où ils se sentent moins préoccupés, afin d'y lire le Coran ou de donner un cours scientifique ou religieux ou une séance de Dhikr d'Allah, exalté soit-Il, pour évoquer les bienfaits qu'Allah leur a accordé, cela n'est pas une Bid`a (innovation blâmable). Au contraire, il s'agit dans ce cas d’une bonne action qui permet d’obtenir l'agrément d'Allah, le Très Haut.

 

Par contre si on le fait en croyant que ce jour ou cet horaire a un mérite particulier par rapport aux autres jours, et que l'acte d'adoration y sera mieux rétribué ou apprécié, cela constituera une Bid`a. En effet on prétend ainsi accomplir un acte de bienfaisance que le Prophète () n'a pas montré aux gens, ce qui est très blâmable. L'auteur d'un tel acte est concerné par le hadith dans lequel le Prophète () a dit :

 

«Quiconque accomplit un acte d'adoration non conforme à notre religion, verra cet acte rejeté par Allah» (Boukhari et Mouslim)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation