Refus d'un mariage pour cause de mensonge sur la filation du prétendant
Fatwa No: 297766

Question

Assalam alaykum,
Est-ce une raison de refuser une union de mariage si le jour de la demande une vérité sur la naissance n'as pas été évoquée par le demandeur mais sue par la suite par le non-concerné ?
Il a était adopté et à dit que c’était sa vrai mère, est-ce une raison de refuser l’union ?
Merci d’avance pour la réponse.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La chose devant être prise en compte dans le choix d’un mari est sa piété et sa bonne moralité. La preuve de cela est le hadith suivant du Prophète () rapporté par Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui :
« Si un homme dont vous êtes satisfait de la pratique religieuse et des valeurs morales demande la main de votre fille, acceptez-le, sinon vous aurez suscité des troubles sur terre et un grand désordre. » (al-Tirmîdhî, Ibn Mâdja)

En effet, la personne religieuse est celle dont on est plus en droit d’espérer qu’elle respecte la femme et remplisse ses devoirs envers elle.

Le fait que votre prétendant vous ait dit que la femme l’ayant adopté était sa mère biologique est certes un mensonge, mais cela n’est pas une raison pour refuser sa demande en mariage, car tout musulman peut commettre une erreur et un faux pas sauf s’il est connu pour mentir régulièrement ; dans ce cas il ne faut pas accepter sa demande en mariage.

Il faut noter ici que se réclamer d’une lignée autre que ses parents biologiques est illicite, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Allah n'a pas placé à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses [à qui vous dites en les répudiant]: "Tu es [aussi illicite] pour moi que le dos de ma mère ". Il n'a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c'est Lui qui met [l'homme] dans la bonne direction. Appelez-les du nom de leurs pères : c'est plus équitable devant Allah. […] » (Coran 33/4-5)

Par contre, faire preuve de bonté envers un enfant est une chose prescrite et cela fait partie des choses qui rapprochent d’Allah.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui