Une épouse fatiguée de voir son mari partir fréquement à l'étranger
Fatwa No: 303742

Question

Salam alaykum,
Voilà cela fait déjà presque deux ans que je suis mariée avec un bon musulman Allhamdullilah, mon mari et moi nous vivons avec ses parents. Donc je m'occupe d'eux au maximum que je peux. Mais souvent mon mari doit partir à l'étranger car il a les papiers de là-bas et pas d'ici ou on habite tous ensemble. Il part souvent pour régler ses papiers. Mais le problème c'est que je me retrouve ici avec ses parents et lui là-bas. Il reste parfois 1, 2 ou 3 semaines ou même un mois là-bas. Quand je lui demande de m'emmener avec lui là-bas il me dit : « Qui va alors s'occuper de mes parents si toi tu viens avec moi ? » Surtout que maintenant je suis enceinte cela me fait encore plus de la peine car j'ai besoin de son soutien surtout que c'est ma première grossesse. Sachant bien sûr que lorsqu'il m’a épousée qu'il n'avait pas les papiers d'où on vit et qu'il devait un moment ou l'autre retourner d'où il vient pour ses problèmes de papiers. Voilà ma question est la suivante : est-ce que mon mari a le droit de partir à l'étranger soi-disant pour ses papiers à chaque fois et pour une durée inconnue en ne voulant pas me prendre avec lui sous prétexte qu'il y aura personne pour s'occuper de ses parents.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Tout d’abord, nous vous félicitons pour le bienfait qu’Allah, exalté soit-Il, vous a accordé de vous marier à un homme religieux dont on a bon espoir qu’il craigne Allah dans sa relation avec vous. En effet, l’homme religieux est plus à même de craindre Allah, exalté soit-Il, dans sa relation maritale, car il connaît les droits de sa femme, l’honore lorsqu’il l’aime et ne fait pas preuve d’injustice envers elle lorsqu’il la déteste.

Du point de vue de la Charia, il n’y a aucun mal à ce que le mari voyage pour un besoin en laissant sa femme à condition qu’il la laisse dans un endroit sûr. Cependant, il ne lui est pas permis de s’absenter plus de six mois sans son accord. Tel est l’avis adopté par ‘Umar ibn al-Khattâb, qu'Allah soit satisfait de lui, qui est l’une des personnes dont le Prophète () exhorta de suivre l’exemple. Hudhayfa, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté à ce propos que le Prophète () a dit : « Suivez l’exemple de ces deux personnes après moi : Abû Bakr et ‘Umar. » (Ahmad, al-Tirmidhî) Du point de vue de la Charia, l’homme n’est pas obligé d’emmener sa femme avec lui lorsqu’il voyage, mais s’il en a la possibilité – et le fait – cela est sans doute préférable.

Quant à la femme, elle n’est pas obligée de vivre sous le même toit que ses beaux-parents durant la présence ou l’absence de son mari, car avoir un appartement indépendant, même situé dans la maison familiale du mari, est un de ses droits. La femme n’est pas non plus obligée d’être au service de ses beaux-parents, mais peut le faire volontairement.

Notre conseil est donc que vous discutiez avec votre mari à la lumière de ce que nous avons mentionné, en prenant soin d’éviter de laisser ce sujet devenir une porte d’entrée pour le diable, ce qui entraînerait alors la discorde entre vous et peut-être même une séparation. Allah, exalté soit-Il, nous met certes en garde contre le stratagème du diable et dit (sens du verset) :
« Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour un ennemi. Il ne fait qu'appeler ses partisans pour qu'ils soient des gens de la Fournaise. » (Coran 35/6)

En effet, le diable veille tout particulièrement à essayer de séparer les couples. Djâbir, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Iblis établit son trône sur l'eau et envoie ses légions. Le démon qui a (ensuite) le plus de proximité avec lui est celui qui a réussi le plus grand trouble (fitna). L'un de ces démons vient à lui et dit : "J'ai fait ceci et cela." Mais il lui répond : "Tu n'as rien fait." Puis l'un d'entre eux vient à lui et lui dit : "Je n'ai pas lâché [tel humain], jusqu'à ce que j'ai réussi à provoquer la séparation entre lui et son épouse." Iblis rapproche de lui ce démon et lui dit : "Quel bon fils es-tu ! "» (Mouslim)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui