Le repentir après la fornication
Fatwa No: 309268

Question

Assalam alaykoum,Je suis d'origine turque, j'ai 17 ans, cette année j'ai eu un petit ami d'origine arabe pendant 8 mois nous avons fait des erreurs et nous avons eu une relation mais juste après nous avons réalisé nos erreurs et fais de notre mieux pour tenter de nous repentir. Mais plus tard mes parents ont appris après m'avoir fait faire un test de virginité que je n'étais plus vierge ils m'ont donc forcée à me séparer de mon petit ami et ne veulent plus entendre parler de lui et veulent me marier. Moi je veux encore plus me rapprocher de Dieu et que lui fasse de même et que l'on se marie dans 3/4 ans après avoir eu une situation. Mon petit ami veut la même chose que moi que dois-je faire ? Mes parents ne veulent absolument pas et veulent me marier à un autre mais je n'accepte pas que mes parents refusent ce garçon à cause d'une erreur pour laquelle nous essayons de nous repentir de plus ma mère refuse catégoriquement ce garçon car il n'a pas les mêmes origines.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

L'acte de fornication que vous avez commis met en évidence ce qu'indique les réformateurs concernant le danger de ce genre de relation sentimentale entre un homme et une femme non Mahrams ainsi que la manière dont le diable peut profiter de la situation pour les conduire à commettre cet acte répugnant contre lequel le Seigneur de l'univers a mis en garde en disant (sens du verset) : « Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Coran 17/32). L'Islam interdit donc tout ce qui peut mener les gens à ce genre de turpitude.

Vous avez donc bien fait de vous repentir. Mais ce repentir doit être complété par l'arrêt définitif de cette relation.

Quant au mariage, le Prophète () a dit : « Je n'ai rien vu de meilleur pour ceux qui s'aiment que le mariage. » (Ibn Mâdja)

Si ce jeune homme se repent et revient dans le droit chemin, vos parents n'ont pas le droit de s'opposer à ce qu'il se marie avec vous à cause du péché dont il s'est repenti. Quant au fait que votre mère prenne en compte son origine, cela n'a pas lieu d'être du point de vue de l'Islam, car les choses qui doivent être prises en considération sont la pratique religieuse et la bonne moralité. Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Si un homme dont vous êtes satisfait de la pratique religieuse et des valeurs morales demande la main de votre fille, acceptez-le, sinon vous aurez suscité discorde sur terre et grand désordre. » (Ibn Mâdja)

Si vous désirez vous marier avec ce jeune homme, essayez donc de convaincre vos parents par l'intermédiaire de gens qui leur sont proches. Si vous y arrivez alors tant mieux, mais dans le cas contraire, vous pouvez porter l'affaire devant un juge islamique afin qu'il examine le refus de votre tuteur et lui ordonne de vous marier ou vous marie lui-même. Cependant, nous ne vous conseillons pas une telle chose, car en général, cela entraîne des problèmes à la jeune fille ; ne franchissez donc pas ce pas. Il se peut en effet qu'Allah, par votre obéissance envers vos parents, vous octroie quelqu'un de mieux que ce jeune homme.

Vos parents non pas non plus le droit de vous obliger à vous marier avec quelqu'un que vous ne désirez pas épouser, mais si cette personne est un bon pratiquant, a une bonne moralité et que vous l’agréez de manière générale, le fait que vous acceptiez de l'épouser peut être un bien.

Nous vous conseillons ici d'accomplir la prière de consultation (istikhâra) avant de vous lancer dans le mariage et pour savoir comment accomplir cette prière, référez-vous aux fatwas portant les numéros 34882 et 42278

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui