Prière sur le Prophète et invocations pendant la prosternation
Fatwa No: 310591

Question

Assalam alaykum,J'aimerais savoir si c'est permis ou pas de faire des Salatou ala Nabi quand on est prosterné (prière surérogatoire). Je fais en prosternation des Dou'a tirés du Coran et de la Sunna mais je ne fais pas de Salatou ala Nabi car je crois que c'est réserver pour la fin de la prière et en plus uniquement en position assise. Peut-on faire la salatoul Ibrahimiyya ou n'importe quelle autre Salatou ala Nabi en prosternation ?Qu'ALLAH vous récompense pour ce que vous faite.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il est permis au musulman de prier pour le Prophète () en prononçant les formules d’invocations abrahamiques ou toutes autres formules durant la prosternation des prières obligatoires ou surérogatoires, car la prosternation est le moment où il faut invoquer Allah. Or, l'invocation d'Allah doit commencer et se terminer en faisant l'éloge d'Allah, exalté soit-Il, puis en invoquant Allah en faveur du Prophète (). Le livre intitulé Fatâwâ Nûr 'Alâ al-Darb mentionne : « On interrogea le cheikh Ibn Bâz, qu'Allah lui fasse miséricorde, à propos du fait de prononcer les prières abrahamiques durant la prosternation et il répondit : "Cela permet d'être exaucé. Il faut louer Allah, faire Son éloge et prier pour le Prophète () même en prosternation et même à la fin de la prière puis invoquer Allah, car cela permet d'être exaucé." »

Quant au dernier tachahhud (formule de salutation à la fin de la prière), certains savants sont d'avis qu'il est obligatoire de prononcer les prières abrahamiques durant celui-ci. Cependant, la majorité des savants et l'école chaféite sont d'avis que cela n'est pas obligatoire. Al-Nawawî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Sachez que les savants divergent sur le caractère obligatoire de prier pour le Prophète () à la fin du dernier tachahhud de la prière. Abû Hanîfa et Mâlik, qu'Allah leur fasse miséricorde, ainsi que la majorité des savants sont d'avis qu'il s'agit d'une sunna et que la prière de celui qui ne le fait pas reste valide. Quant à al-Châfi'î et Ahmad, qu'Allah leur fasse miséricorde, ils sont d'avis que cela est obligatoire et que la prière de celui qui ne le fait pas n'est pas valide. »

Pour résumer, toute formule de prière pour le Prophète () est permise durant la prosternation.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation