Harcèlement sexuel
Fatwa No: 336418

Question

Que dit la religion à propos de l'harcèlement sexuel dans la rue et dans le travail ou autre.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

L'Islam interdit toute turpitude quelle qu’elle soit comme la fornication et la sodomisation. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Dis : "Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes [...]" » (Coran 7/33)
Il interdit également tout ce qui mène à ces turpitudes. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

• « [...] N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. [...] » (Coran 6/151)

• « Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Coran 17/32)

Ibn Kathîr, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit à propos de ce dernier verset : « Allah, exalté soit-Il, dit en interdisant à Ses serviteurs la fornication et les causes qui y mènent et y incitent : "Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude [...] " (Coran 17/32) »

Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Il a été décrété au fils d'Adam une part inévitable de fornication. Ainsi, les yeux forniquent par le regard, les oreilles forniquent par l'écoute, la langue fornique par la parole, les mains forniquent et leur fornication a lieu quand elles sont utilisées pour transgresser, les pieds forniquent et leur fornication se fait par la marche, le cœur désire et espère, et les organes génitaux confirment ou infirment ce désir.  » (Mouslim)

La législation islamique est sévère sur la question des turpitudes et le châtiment de celui qui les commet. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition. Le fornicateur n'épousera qu'une fornicatrice ou une polythéiste. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un polythéiste ; et cela a été interdit aux croyants.  » (Coran 24/2-3)

Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Exécutez quiconque vous trouverez en train de pratiquer ce que faisait le peuple de Lût ; aussi bien celui qui commet l'acte que celui qui le subit.  » (Ahmad, Abû Dâwûd)

Ensuite, si la violation commise n’exige pas un châtiment corporel légal, comme c'est le cas concernant les préliminaires de ces turpitudes, il revient alors au gouvernant d’infliger à son auteur une punition discrétionnaire, définie par ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde, ainsi : « C’est une punition légitime pour un crime n'ayant pas de châtiment corporel spécifique comme l'acte charnel sans coït commis avec une femme non Mahram. » (Al-Mughnî)

Il est important de chercher les causes qui incitent à commettre ces violations et de les traiter. Parmi ces causes figurent l’exhibition des atours, la provocation, la mixité entre hommes et femmes, l'isolement avec une femme non-Mahram et autres causes connues de ce genre.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation