Asperger ses parties intimes avec de l'eau après les ablutions
Fatwa No: 337621

Question

Salam alaikoum
Qu'en est-il du hadith rapporté par Abû Dâwûd et d'autres au sujet duquel il est recommandé d'asperger son sexe avec de l'eau après les ablutions ? Comment appliquer ce hadith lorsque l'endroit où l'on fait les ablutions est collectif ?
Barakallah fik.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le hadith concernant l’aspersion des parties intimes après les ablutions a été rapporté par Abû Dâwûd et d'autres et a été authentifié par le cheikh al-Albânî. En réalité le sens du hadith est qu'il est recommandé de s’asperger les parties intimes avec de l’eau après les ablutions ; selon la majorité des savants, la raison à ceci est de repousser les suggestions du diable. Al-'Irâqî a dit dans son livre intitulé Tarh al-Tathrîb :

« La pratique de l’aspersion consiste à asperger de l'eau. Ceci dit, il y a divergence au sujet du caractère souhaitable de cette pratique. Al-Nawawî , qu'Allah lui fasse miséricorde, a déclaré que la majorité des savants est d'avis qu'il s'agit d’asperger ses parties intimes avec un peu d'eau après les ablutions afin de repousser les suggestions du diable.

Cela est démontré par le hadith dans lequel al-Hakam ibn Sufiyân al-Thaqafî a rapporté : "J'ai vu le Prophète () faire ses ablutions puis prendre un peu d'eau et en asperger ses parties intimes." (Abû Dâwûd, ibn Mâdja)

Il y a également le hadith dans lequel Zayd ibn Hârith a rapporté que le Prophète () a dit :
"Djibrîl m'a appris à faire les ablutions et m'a ordonné d’asperger d'eau après les ablutions l'endroit d'où sort l'urine en dessous de ma tunique . " (ibn Mâdja)
Les termes "après les ablutions" renvoient à l’aspersion et non à l'urine qui sort, car si de l'urine sortait après les ablutions, il faudrait alors refaire celles-ci. Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : "Djibrîl est venu et m'a dit : 'O Mohammed, lorsque tu fais tes ablutions, asperge ensuite d'eau tes parties intimes .'" (Ibn Mâdjah) Djâbir a rapporté : "Le Messager d'Allah fit ses ablutions puis aspergea d'eau ses parties intimes." (Ibn Mâdjah) Il est aussi rapporté que cette aspersion désigne le fait d’asperger sa tunique avec de l'eau après l'istindjâ' (toilette intime) afin d'éviter toute suggestion du diable à ce sujet. Ainsi, lorsque la personne pense qu'une impureté à mouillé son vêtement ou son corps, elle l’asperge d'eau pour la nettoyer. C'est ce qu'indique le hadith dans lequel un homme de Thaqîf a rapporté d'après son père : "J'ai vu le Messager d'Allah () uriner puis asperger d'eau ses parties intimes." (Abû Dâwûd) Toutefois, la première version est la plus correcte. »

Il apparaît ainsi que l’aspersion dont il est question est recommandée, mais pas obligatoire. Par conséquent, celui qui ne le fait pas ne commet pas de péché. D'autres savants sont d'avis que cette aspersion concerne les vêtements. Quoi qu'il en soit, il est possible de faire cela en entrant aux toilettes après avoir fait ses ablutions ou en se cachant derrière un mur ou toute autre chose permettant de ne pas découvrir ses parties intimes devant les gens.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation