Jugement de la Charia sur le fait que certaines mosquées se hâtent d’accomplir la prière et que d’autres la retardent
Fatwa No: 34086

Question

Je vis dans une ville qui n’est pas très grande, mais pour moi ce qui est étrange, c’est qu’il y a deux moments pour la prière d’al-Dhohr et qu’il y a aussi deux appels à la prière. Quel est l’avis de la Charia à ce sujet?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il n’y a pas de mal à ce qu’il y ait un grand nombre de mosquées dans une même ville et si c’est le cas, il n’y a pas de mal à ce que certaines mosquées se hâtent d’accomplir la prière et que d’autres la retardent, tant que cela se fait dans le temps prescrit de cette prière. Djibrîl, , dirigea la prière d’al-Dhohr avec le Messager () le premier jour lorsque le soleil quitta son zénith. Puis le lendemain, il accomplit cette prière avec lui lorsque l’ombre chaque objet eut la longueur de sa taille. Puis il dit au Messager () dit : « Le temps prescrit (de cette prière) est la période comprise entre ces deux moments». Le hadith en entier est cité dans al Mustadrak, ainsi que dans les Sunân d’al-Nasâ’i, d’Abu Dâwûd et d’al-Tirmidhi et il a été jugé Sahîh par al Arna’ût et par al Albâni, qu’Allah leur fasse miséricorde.

 

Selon Abu Moussa,  un homme alla interroger le Messager () sur les temps des prières et le Messager () ne lui répondit pas tout de suite. Le Messager () accomplit la prière d’al Fajr lorsque l’aube se mit à poindre alors que les gens se reconnaissent à peine du fait des ténèbres, puis il lui ordonna d’accomplir la prière d’al-Dhohr lorsque le soleil quitta son zénith.

Le lendemain, il retarda la prière d’al-Dhohr jusqu’à un moment proche de celui d’al ‘Asr […]. Il demanda alors : « Où est celui qui demandait au sujet des horaires de prières ? » L’homme répondit : « C’est moi, ô Messager d’Allah ! » Le Prophète () lui dit : « Vos horaires de prières se situent entre ces deux moments que vous avez vus. » 

 Le Messager () retardait l’accomplissement de la prière d’al-Dhohr lorsqu’il faisait très chaud et il ordonnait de le faire ». (Mouslim)

 

Selon Anas,  : «Lorsqu’il faisait très froid, le Messager () se hâtait d’accomplir la prière et lorsqu’il faisait très chaud, il retardait son accomplissement jusqu’ à ce que la chaleur diminue.» (Boukhari)

 

Selon Abou Dharr, , le Messager (, dit : « S’il fait chaud, retardez la prière jusqu'à ce que la chaleur s’atténue. Car la canicule émane de l’enfer.» (Boukhari et Mouslim).

 

Ibn Hadjar, qu’Allah lui fasse miséricorde, mentionna dans Fat-hol Bâri la divergence des oulémas sur la durée de l’attente pour faire la prière quand il fait chaud: « Certains dirent : ‘ Jusqu’à ce que la longueur de l’ombre (de l’homme) soit d’une coudée après que le soleil a quitté son zénith’ et d’autres dirent : ‘ Jusqu’à ce qu’elle soit d’une longueur équivalente au quart de sa taille ’ ».

 

Etant donné que sur cette question la marge est large, le Musulman doit avoir une bonne opinion des responsables des mosquées et tenir à accomplir la prière avec eux et à préserver leur unité, sans soulever de polémiques à leur propos à causes de questions à propos desquelles les avis différents sont étayés par des preuves solides.

 

 

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui