Coutumes lors de la demande en mariage
Fatwa No: 431269

Question

Al salam aleykoum.J’habite dans un pays musulman où la demande en mariage doit tout de même respecter un certain protocole. Par exemple, le prétendant doit venir demander la main de la femme qu’il convoite en compagnie de son père. Si le prétendant vient seul ou avec d’autres hommes sans son père, cela est vu comme une demande non agréée par le géniteur. La famille de la femme repousse donc ce genre de prétendant. On estime en effet qu’il s’agit d’une marque de mépris et que la femme n’est pas respectée dans ces conditions. Cette coutume est elle licite? Je vous remercie pour l’aide que vous voudrez bien m’apporter, avec la permission d’Allah, Exalté soit-Il.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

En principe, ni l’accord ni la présence du père du prétendant ne sont exigés lors du contrat de mariage et encore moins au moment de faire la demande en fiançailles. La charia encourage le Walye d’accepter la demande du prétendant pieux et de bonne morale et le met en gade contre le fait d’être un obstacle contre le mariage de sa fille avec un tel prétendant car par son refus il participe à la dégradation des mœurs. Le Prophète () a dit :
« Si un homme dont vous êtes satisfait de la religion et des valeurs morales demande la main de votre fille, acceptez-le. Si vous n’agissez pas ainsi (en le mariant), il y aura discorde sur terre et grand désordre. » (Al-Tirmidhî)
Mais le Walye de la femme peut avoir une intention correcte en rejetant la demande du prétendant qui ne se fait pas accompagner par son père ou sa famille lors de la présentation de sa demande en mariage, car cela peut indiquer que ses parents ne sont pas d’accord avec son choix. Il est normal que les parents se préoccupent de l’avenir de leur fille et ils souhaitent avant tout qu’elle réussisse dans son mariage. Et il est bien connu que la plupart des malentendus au sein du couple ont pour origine la mésentente entre l’épouse et sa belle-famille. La stabilité de la vie conjugale et la promotion de l'affection, de l'amitié et de l'amour entre les deux époux figurent parmi les objectifs du mariage en Islam. Les parents des deux conjoints doivent donc œuvrer en vue d’aider leurs enfants à atteindre ces objectifs comme il doivent éviter tout ce qui pourrait troubler la vie conjugale de leurs enfants.
Pour les oulémas ce qui pris en considération c’est le sens des coutumes et tant que ce sens ne s’oppose pas à la religion, il n’y a pas de mal à les conserver, ce qui n’est pas le cas des actes cultuels qu’on doit accomplir en visant l’adoration d’Allah même si on ne saisit pas le sens qu’ils reflètent. (Voir le livre d’al Châtibi initulé al Muwâfaqât)
Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui