Les invocations peuvent-elles changer le destin ?
Fatwa No: 352108

Question

Assalam alaykoum,Mon mari est parti et m’a laissée seule avec trois enfants. Il ne prie pas, je lui ai demandé de revenir pour arranger nos problèmes mais il refuse de revenir. Il m’a divorcée sans raison valables. On a eu des problèmes comme tous les couples. Je fais beaucoup d’invocations pour qu’il revienne. Je suis déprimée et je vis mal cette situation. J’ai fait la prière de consultation mais j’ai eu des signes négatifs comme les insultes de sa part et son refus de revenir.J'aimerais savoir si mes invocations peuvent changer le destin pour qu’il revienne à la maison bien que les signes de la prière de consultation soient négatifs.Dois-je encore continuer à faire mes invocations et croire à son retour grâce aux invocations que je fais depuis plusieurs mois.Merci pour votre réponse qu’Allah vous récompense

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

L’invocation fait partie du destin d’Allah, le Très Haut, et le musulman repousse le destin de l’épreuve par le destin de l’invocation !
Les imams Ahmed et Ibn Mâdja ont rapporté d’après Thawbân (Radhia Allahou Anhou) que le Prophète () a dit : « Seule l’invocation repousse le destin ! ».

Sachez que l’invocation d’Allah est une arme très efficace pour celui qui sait en faire un bon usage. Invoquez Allah tout en étant sûre que votre invocation sera exaucée, mais préparez aussi les causes de l’exaucement comme la consommation d’une nourriture licite et le choix de moments privilégiés. Méfiez-vous de l’empressement car le Prophète () a dit : « Les invocations de l’un de vous seront exaucées aussi longtemps qu’il ne sera pas trop pressé en disant : j’ai invoqué Allah beaucoup sans obtenir le résultat escompté » (rapporté par al-Boukhari et Mouslim)

Le plus grand drame de votre mari est qu’il ne prie pas, car l’abandon de la prière est un péché capital. De plus certains oulémas considèrent que celui qui abandone la prière est un mécréant même s’il la délaisse par paresse ou négligence, néanmoins la majorité des oulémas ne le considèrent mécréant que la délaisse tout en niant son obligation. Toutefois notre objectif est de vous montrer que ce péché est extrêmement grave ! S’il continue dans cette voie, il n’y a aucun bien à retouner vivre avec homme qui ne prie pas.

Si vous invoquer Allah que votre invocation soit qu’Il le fasse revenir vers vous et qu'Il fasse de lui un bon mari pieux. Nous prions Allah, le Très Haut, de rassembler votre famille dans le bien, de vous  accorder le bonheur dans cette vie et dans l’autre et de faire de vos enfants une descendance pieuse.

Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation