Son mari la pousse à fréquenter des femmes peu intéressées par la religion
Fatwa No: 353836

Question

Assalam alaykoum,
Alors voilà, mon mari veut que je fréquente régulièrement des femmes qui ne s'intéressent pas à la religion ou très peu (elles font la prière) et qui parlent souvent de choses en rapport avec la dounya, elles n'ont pas un bon niveau en religion. Il voudrait que je les fréquente pour apprendre la cuisine ou la façon de s'habiller ou ces choses-là et aussi pour faire da'wa (mais elles s'en fichent ou s'entêtent) or moi j'aime fréquenter des personnes pieuses dont je peux prendre de leur bons comportements... . Ai-je le droit de les fréquenter pour ces choses ? Merci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous vous conseillons de ne fréquenter que celles dont la fréquentation augmente votre foi, soit en les influençant par votre enseignement soit en étant influencée par leur vertu. Quant au fait de fréquenter des femmes parce qu’elles sont plus savantes que vous en cuisine ou ailleurs nous ne vous conseillons pas de le faire si elles ne savent pas tirer profit de votre fréquentation ou vous influencent en mal.
Quant au fait d'apprendre à cuisiner, vous pouvez le faire avec des femmes religieuses et pieuses qui vous influencent en bien. Il vous est aussi possible d'apprendre un peu la cuisine via des livres et des sites spécialisés dans ce domaine. Il ne s'agit pas d'une chose compliquée et vous n'avez pas besoin de mettre en danger votre religion pour une chose si futile que vous pouvez apprendre autrement. Vous devez donc expliquer cela en douceur à votre mari et lui apprendre que le mieux pour vous est de côtoyer des femmes qui vous soient bénéfiques pour l'au-delà. Expliquez-lui que le temps est trop précieux pour le perdre avec telle ou telle femme dans des choses non indispensables même si elles sont permises et encore moins de le perdre dans la médisance et autres choses de ce genre qui sont monnaie courante dans les réunions de femmes non pieuses. Votre mari n'a pas le droit de vous obliger à fréquenter quelqu’un ni de vous interdire de fréquenter des personnes qui vous sont bénéfiques. Nous pensons que tout ira bien si vous lui parlez de tout cela en douceur et qu'il sera d'accord avec vous.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui