Pensées obsessionnelles concernant la bonne prononciation des lettres durant les prières
Fatwa No: 361378

Question

Assalam alaykoum,
J’ai beaucoup de mal à prier depuis que j'ai pris des cours de Tajwid je me rends compte que j'avais du mal à prononcer certaines lettres dans la Fatiha et maintenant je prie en répétant plusieurs fois certaines lettres car pour moi elles ne sont pas aussi bien prononcées. Je prie vite et fort car j'ai du mal. C'est devenu maladif est-ce que je peux être châtié pour ce comportement sachant que c'est très dur pour moi et que j'ai du mal à le combattre. Est-ce que mes prières sont invalidées ainsi car on m’a dit que le fait de répéter autant invalide ma prière, alors des fois je la reprends mais c'est pareil je prie à nouveau de la même manière. Je n'arrive pas à me défaire de tout ça. Je sais qu'il y a du waswas et des tocs dans tout ça mais svp dites-moi si je dois reprendre mes prières alors que très souvent c'est plus fort que moi. Svp donnez-moi une réponse personnalisée pas un exemple dans les cas déjà cité. J’ai besoin de savoir car je ne veux pas arrêter la prière et la manière dont je prie me démotive énormément mais j'essaie de tenir inchaAllah mais c'est très très très dur

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il ne vous est pas obligatoire de réitérer votre prière dans le cas mentionné. Vous devez vous détourner de ces obsessions, les balayer et ne pas du tout y prêter attention, tout en implorant Allah, exalté soit-Il, de vous protéger du diable et de vous en débarrasser. Quel que soit le nombre de fois que le diable vous suggère que vous vous êtes trompée dans la prononciation d'une lettre ou d'un mot, n'y prêtez pas attention et continuez votre récitation et votre prière jusqu'à la fin sans la recommencer même si vous avez des doutes sur sa validité.

Si vous faites cela, votre prière sera valide, si Allah le veut. Dans Fatâwâ Nûr 'Alâ Al-Darb du cheikh Muhammad ibn Sâlih al-'Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, on lui posa la question suivante : « Comment peut-on se débarrasser des suggestions du diable ? » Il répondit : « On s'en débarrasse en faisant deux choses. La première est d'implorer la protection d'Allah contre le diable maudit, car le diable « souffle le mal dans les poitrines des hommes » et les fait douter à propos de sujets concernant la religion ou autre. Il prend le contrôle de l'homme jusqu'à ce que celui-ci se mette à douter de tout en permanence. Dans ce cas, il faut implorer la protection d'Allah, exalté soit-Il, contre le diable maudit.

La deuxième est de se détourner de cela et de ne pas y prêter attention, et faire comme si cela ne s'était pas produit. C'est ainsi que les obsessions dont souffrent nombre de personnes disparaissent. Par conséquent, la personne doit implorer la protection d'Allah contre le diable maudit et se détourner totalement de ces obsessions. Ainsi, en supposant qu’un homme en priant soit anxieux et se dise : peut-être ai-je oublié une Rak'ah, peut-être n’ai-je pas prononcé le premier Takbîr ou n’ai-je pas récité la sourate al-Fâtiha (Le Prologue), il ne doit pas y prêter la moindre attention et faire comme si de rien n'était. C'est ainsi que cela disparaîtra, si Allah le veut. »

Vous devez savoir qu'Allah, exalté soit-Il, est Miséricordieux envers Ses serviteurs et qu'Il n'impose à personne une charge supérieure à sa capacité. Par conséquent, la personne qui fait ce dont elle est capable aura accompli ainsi son devoir. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. [...] » (Coran 2/286)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation