Faire preuve d’humilité devant les musulmans est une vertu
Fatwa No: 364522

Question

Al-Salâm ‘Alaykum (que la paix soit sur vous). Depuis quelque temps, je fais face à des difficultés dans ma religion parce que j’ai entendu un frère, dans une mosquée, dire que de s’humilier complètement devant ceux que l’on aime est un acte de Chirk (polythéisme) majeur. Cette affirmation me pose des difficultés, parce que je n’ai trouvé aucun ‘Âlim (savant) qui parle de cette question. Mon impression est que, si c’est un acte de Chirk, c’est un acte de Chirk mineur, tout au plus. J’ai aussi vu que ça ne fait pas partie d’aucune des trois catégories du Chirk. De plus, j’ai entendu l’histoire d’Abu Dharr, qu’Allah soit satisfait de lui, dans laquelle il a appelé Bilâl, qu’Allah soit satisfait de lui, ‘fils de négresse’, puis l’a supplié, sur le sol, afin qu’il lui pardonne. Nous cherchons refuge en Allah ! Comment pourrions-nous accuser ce compagnon de Chirk? J’ai aussi entendu le cheikh Sâlih al-Fawzân dire que ses livres n’avaient pas de poids et être humble, face à lui-même. Cela a créé, chez moi, de la confusion, et j’ai besoin de clarification. Qu’Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : Il n’y a pas de raison de vous en faire de la sorte. Les paroles que vous avez citées, provenant du frère dans la mosquée, ne sont pas vraies. S’humilier devant des êtres chers n’a rien à voir avec le Chirk majeur. Plutôt, une partie de cela est, non seulement permise, mais elle est même recommandée, si le sens est l’humilité et ‘l’abaissement de l’aile’ pour les croyants. Allah a décrit ceux qu’Il aime et qui L’aiment (selon la traduction du sens du verset) : « […] ils sont humbles envers les croyants et fiers et puissants envers les incroyants. » (Coran 5/54) Allah a également ordonné à l’enfant de s’humilier devant ses parents. Allah dit (selon la traduction du sens du verset) : « Abaisse pour eux l’aile de l’humilité, par miséricorde » (Coran 17/24) Allah a aussi ordonné à son Prophète, , de faire preuve d’humilité devant les croyants, comme Allah le dit (selon la traduction du sens du verset) : « Abaisse ton aile pour les croyants qui te suivent. » (Coran 26/215) Un exemple d’une telle humiliation est l’histoire que vous avez mentionnée, à propos d’Abu Dharr et de Bilâl, . Ibn Al-Qayyim a mentionné cette histoire, dans Madârij al-Sâlikîn, en disant : « Il a été rapporté qu’Abu Dharr, , s’est moqué de Bilâl, , parce qu’il était noir. Il a ensuite regretté ce qu’il a dit et il s’est jeté sur le sol en disant : ‘Je ne lèverai pas la tête avant que Bilâl pose son pied sur ma joue’. Il n’a pas relevé la tête jusqu’à ce que Bilâl l’ait fait. » Nous voulons dire que ce que vous avez appelé vous ‘humilier pour les êtres chers’ n’est pas du tout un acte de Chirk. Si on le fait dans le contexte qui lui est propre, il fait partie des vertus et de la bienséance islamiques. En ce qui concerne ce que les oulémas ont mentionné, parmi les types de Chirk majeurs, il s’agit du Chirk de l’amour (Chirk al-Mahabbah), c’est-à-dire, consacrer l’amour qu’il faut avoir pour Allah à un autre que Lui, puisque l’on n’aime pas une personne pour elle-même et pour son essence, excepté Allah. Ainsi, quiconque aime quelqu’un d’autre qu’Allah de la même manière dont il aime Allah, un amour d’humiliation, de soumission et de glorification, et qui, ce faisant, favorise l’obéissance à cette personne plutôt que l’obéissance à Allah, l’a ainsi rendu égal à Lui. C’est ce qu’on nomme le Chirk. Nous cherchons refuge auprès d’Allah contre cela. Le livre Usûl al-Imân fî Dhaw al-Kitâb wa al-Sunnah, écrit par un groupe d’oulémas, dit : "L’amour qui concerne le culte et qui implique la glorification, l’exaltation, l’humiliation et la soumission ne doit être dédié qu’à Allah, l’Unique, Celui qui n’a pas d’associé. Chaque fois qu’un être humain dédie cet amour à un autre qu’Allah, il a effectivement commis un acte de Chirk majeur. » Enfin, chère sœur, nous percevons, par cette question, que vous souffrez de Waswâs (obsessions sataniques) au sujet du Kufr (incroyance) et du Chirk. Si tel est le cas, nous vous conseillons, tout d’abord, de craindre Allah, puis de ne pas vous laisser envahir par ces Waswâs. Nous vous conseillons également de ne pas exagérer, à propos des questions que vous ne comprenez pas bien, car ces questions ne constituent pas une source de difficulté dans votre religion. Vous ne devriez pas leur donner plus d’importance que ce qu’elles méritent. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui