Se repentir après avoir menti à son mari
Fatwa No: 371092

Question

Assalam alaykoum,Il y a quelques temps j'ai menti à mon mari pour essayer de me sortir d'une situation en prétextant que j'ai été malade. Maintenant que je recherche le pardon d'Allah à travers le repentir, dois-je l'avouer à mon mari ou le repentir envers Allah me suffit ?Qu'Allah vous récompense de la meilleure des façons. Amine

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Si ce mensonge n’a pas porté préjudice à votre mari ou n’a pas permis d’enfreindre l’un de ses droits, il vous suffit de vous repentir entre vous et votre Seigneur un repentir qui remplit toutes les conditions requises, à savoir le profond regret de ce qui s’est passé, l’abandon immédiat du péché et la ferme intention de ne plus y revenir.
Si ce mensonge a porté préjudice à votre mari ou l’a privé de l’un de ses droits vous devez réparer ce préjudice en lui rendant son droit s’il s’agit d’un bien matériel sauf s'il vous en dispense. S’il s’agit d’un droit moral, vous devez lui présenter vos excuses et lui demander pardon. Si vous craignez de subir un quelconque préjudice vous pouvez vous contenter de faire des invocations en sa faveur et d'implorer Allah pour qu'Il lui donne entièrement satisfaction de vous. C'est ainsi que vous vous repentirez sans porter atteinte à votre honneur ni encourir le blâme ou la colère de votre mari. Cette distinction entre les droits moraux et les droits matériels a été choisie par Ibn Taymiyya et son élève Ibn al-Qayyîm.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui