Selon l'imam Mâlik les oulémas ne jeûnaient pas les 6 jours de Chawal
Fatwa No: 373117

Question

Assalam alaykoum,L'IMAM MALIK RAHIMAHULAH A DIT CECI DANS SONT LIVRE AL MOUWATTA A PROPOS DES 6 JOURS DE CHAWAL« Les savants n’ont pas jeûné ces six jours, ainsi que les salafs, d’après mes connaissances. » ?MES QUESTIONS1 EST-CE VRAI QUE L'IMAM LA VRAMENT DIT ?2 QUEL ETAIT SON ARGUMENTATION (DALIL) ?3 AVAIT-IL EU CONNAISSANCES DES HADITHS SUR LE SUJETS ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le jeûne des six jours de Chawâl est recommandé comme rapporté par Abû Ayûb, Radhia Allahou Anhou, que le Prophète () a dit : « Celui qui jeûne le Ramadan puis le fait suivre par le jeûne de six jours de Chawâl c’est comme s’il avait jeûné toute l’année. ». (Ce hadith a été rapporté par tous les grands rapporteurs de hadiths à l’exception de Boukhari et d’al-Nasâ'î).

Ce que vous avez indiqué dans la question est mentionné dans le livre « al-Muwatta » de l’imam Mâlik.

Yahya a dit qu’il a entendu Malik dire à propos du jeûne des six jours après avoir terminé le jeûne du Ramadan, qu’il n’avait jamais vu des gens du savoir et du fiqh les jeûner. Il a dit  «  je n’ai entendu personne parmi nos prédécesseurs faire cela, et les gens de science désapprouvaient cela et avaient peur que cela puisse devenir une bid’a (innovation) que les gens du commun et les ignorants les joignent au Ramadan auquel ils n’appartiennent pas.»

Les avis des oulémas qui ont interprété ces propos sont multiples :
Certains oulémas ont dit que l’imam Mâlik n’a pas eu connaissance du hadith qui énonce le mérite du jeûne des six jours de Chawâl et s’il l’avait connu il aurait obtempéré. Parmi eux l’imam Ibn Abd al-Barr dans son livre «al-Istidhkar» : « Il se peut qu’il ignorait le hadith et s’il l’avait connu il l’aurait admis et Allah sait mieux. ».

D’autres oulémas ont dit qu’il a désapprouvé le jeûne de ces jours pour que les ignares ne croient pas que le jeûne de ces jours est obligatoire et l’adjoignent ainsi au jeûne du Ramadan. Parmi eux l’imam Abû al-Walîd al-Badji dans le livre « Charh al-Muwatta » : « L’imam Mâlik a désapprouvé cela car il craignait que le commun des gens adjoignent ces jours au Ramadan jusqu’à ne plus les différencier et croire ainsi que le tout est obligatoire. ».
On a dit aussi que le hadith qui énonce le mérite du jeûne des 6 jours de Chawal n’est pas fondé chez l’imam Mâlik.
D’autres ont dit que l’aversion est liée au fait de jeûner ces jours immédiatement après la fête de ’Aïd al-Fitr et que s’il les jeûnait durant tout le mois, alors il n’y a pas de détestation chez lui.
L’imam al-Zourqani a dit dans « Charh al-Mouwatta » : « L’imam Mâlik a détesté le jeûne de ces six jours par crainte que les ignares adjoignent ces jours au Ramadan, mais si on les jeûne comme préconisé par la Charia ce n’est pas abhorré. On a dit que l’imam Mâlik n’a pas eu connaissance du hadith qui énonce le mérite du jeûne des six jours de Chawâl ou qu’il n’est pas fondé chez lui ou qu’il a remarqué que les oulémas de Médine ne le mettaient pas en pratique. Comme il se peut qu’il ait détesté le fait de les jeûner immédiatement après la fête de ’Aïd al-Fitr et que si on les jeûnait durant tout le mois, alors il n’y a pas de détestation chez lui : ce qui est apparent dans son expression “jeûner six jours après la fête de Aïd al-Fitr’. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation