Une femme peut-elle refuser d'avoir des rapports sexuels avec son mari car il ne travaille pas ?
Fatwa No: 375340

Question

Assalam alaykoum,
Si un homme ne travaille pas (pour raison de santé) et ne touche donc aucun salaire et que c'est alors le gouvernement qui subvient aux besoins de cette famille, est-ce que l'épouse est quand même obligée d'obéir à son mari ? Et est-ce qu'elle a le droit de refuser une relation sexuelle ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La femme doit acquiescer lorsque son époux veut un rapport sexuel avec elle et n’a pas le droit de refuser si elle n’a pas une excuse valable. En effet, les imams Boukhari et Mouslim ont rapporté d’après Abû Hurayra (Radhia Allahou Anhou) que le Prophète () a dit : « Si un homme demande à sa femme de partager sa couche et qu'elle refuse puis qu'il passe la nuit irrité contre elle, les anges la maudissent jusqu'au matin. »
Selon Talha ibn ‘Alî (Radhia Allahou Anhou) le Prophète () a dit : « Si l'homme appelle sa femme pour satisfaire son besoin, elle doit lui répondre même si elle est en train de cuir le pain sur le four.» (al-Tirmidhî).

La femme n’a pas le droit d’empêcher son mari d’avoir des rapports sexuels avec elle pour la simple raison qu’il ne travaille pas, surtout s’il subvient aux dépenses du foyer même s’il le fait à l’aide des subventions que lui donne le gouvernement. Toutefois si ses subventions sont données par le gouvernement à ses enfants ou à son épouse on ne peut considérer qu’il subvient aux besoins de sa famille et dans ce cas sa femme a le droit de porter son affaire devant la justice légale ou les centres islamiques dans les pays occidentaux pour contraindre le mari à lui donner la pension alimentaire ou à la divorcé s’il est incapable de subvenir à ses besoins. Si elle accepte de rester avec lui dans cette situation elle a le droit de le faire et dans ce cas les oulémas stipulent qu’il n’a pas le droit de l’empêcher de sortir même si elle est riche et les oulémas hanbalites ajoutent qu’elle a en plus le droit de l’empêcher de jouir d’elle.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation