Uways al Qarbi
Fatwa No: 380037

Question

Qui etait Uways al Qarani (qu'Allah l'agree)?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :
 

Il s’agit d’Abû ‘Amar, Uways ibn ‘Âmir ibn Juz’ ibn Mâlik, originaire du Yémen et appartenant à la tribu de Mourâd et précisément au clan de Qarn. Il compte parmi les grands Tâbi'îns et les grands dévots. Il vécut au temps du Prophète () sans l’avoir jamais rencontré. Al Hâfidh Abû Nu’aym a rapporté dans son livre Hiliyat al Awliyâ (2/87) d’après Isbagh ibn Zayd que Uways désirait se rendre à Médine pour y rencontrer le Prophète () mais qu'il n'a pas pu le faire car il était occupé par la prise en charge de sa mère. De ce fait, il fut considéré comme faisant partie des Tâbi'îns (la génération qui succède aux Compagnons).
Il est né et a grandi au Yemen.
Al Imâm al Dhahabi l’a qualifié dans son livre Siyar A’lâm al Noubala de grand modèle, d’ascète, de maître des Tâbi'îns, d’homme pieux et de grand dévot.

Mouslim a rapporté dans son Sahîh selon Ousayr Ibn ‘Amr que Omar ibn al Khattâb (), lorsqu’il recevait les renforts du Yémen, il leur demandait : « Y a-t-il parmi vous Uways ibn ‘Âmir». Jusqu’à ce qu’il trouva Uways.
Omar lui dit: « C’est bien toi Uways ibn ‘Âmir? ». Uways lui répondit : « Oui ».
Il dit: « De la tribu de Mourâd et du clan de Qarn ? ». Il répondit : « Oui ».
Il dit : « tu étais lépreux puis tu guéris n'en gardant qu'une marque de la grosseur du dirham». Il répondit : « Oui».
Il dit: « Tu as une mère ? ». Il répondit : « Oui ».
Omar dit alors : « J’ai entendu le Messager d’Allah () dire : « Vous viendra avec les renforts du Yémen Uways ibn ‘Âmir, de la tribu de Mourâd et du clan de Qarn. Il était lépreux puis guérit, ne gardant de la lèpre qu'une marque de la grosseur du dirham. Il a une mère envers qui il est très bon et très serviable. S’il invoque Allah, Allah exauce son vœu. Si tu as l’occasion de lui demander d’implorer le pardon d’Allah en ta faveur, alors fais-le !».
Omar lui dit : « Aussi je te demande d’implorer le pardon d’Allah en ma faveur». Et c’est ce qu’il fit. Omar lui demanda : « Où veux-tu aller ? ». Il répond : « A al Koufa ».
Il dit : « Veux-tu que j’écrive au gouverneur d’al Koufa, afin de bien t’accueillir et veiller à ce que ton installation ou ton séjour se passe pour le mieux».
Il dit : « Je préfère garder l’anonymat et ne pas être privilégié par qui que ce soit».
L’année d’après, l’un des notables du Yémen alla en pèlerinage à La Mecque. Il rencontra Omar ibn al Khattâb (), qui lui demanda des nouvelles d’Uways. Il lui dit : « Je l’ai quitté habitant une modeste maison et ne possédant pas grand-chose ».
Omar ibn al Khattâb (), lui dit : « J’ai entendu dire le Messager d’Allah () dire:
« Vous viendra avec les renforts du Yémen Uways ibn ‘Âmir, de la tribu de Mourad et du clan de Qarn. Il était lépreux puis guérit n'en gardant de la lèpre qu'une marque de la grosseur du dirham. Il a une mère envers qui il est très bon et très serviable. S’il invoque Allah, Allah exauce son vœu. Si tu as l’occasion de lui demander d’implorer le pardon d’Allah en ta faveur, alors fais-le !».
Le notable yéménite alla trouver, à son retour, Uways et lui dit : « Implore s’il te plait le pardon d’Allah en ma faveur»
Uways lui dit : « C’est à toi plutôt de le faire en ma faveur, car tu reviens d’un lieu saint et tu viens d’y accomplir une importante adoration». Puis, il lui dit : « Tu as donc rencontré Omar ? »
Il lui dit : « Oui » et il implora Allah en sa faveur.
Les gens ne prêtaient pas attention à Uways al-Qarni, voire même le sous-estimaient. Lorsque les gens comprirent son importance, il se retira loin d'eux.
Il est à noter que la plupart des hadiths qui parlent de son mérite manquent de crédibilité.
Ibn al Djawzi (qu’Allah lui fasse miséricorde) a consacré tout un chapitre de son livre al Mawdhu’ât (les hadiths forgés) à Uways al Qarni. Sous ce chapitre il a dit entre autres : « Seul un petit nombre de hadiths qui parlent de Uways sont authentiques. C’est le cas du hadith qui relate la discussion qui a eu lieu entre lui et Omar et dans lequel ce dernier dit qu’il a entendu le Prophète () dire : « Vous viendra avec les renforts du Yémen Uways ibn ‘Âmir, Si tu as l’occasion de lui demander d’implorer le pardon d’Allah en ta faveur, alors fais-le !». Les raconteurs se sont mis à développer le récit d’Uways en donnant beaucoup de détails dont la mention dans ce contexte n’a aucune valeur. » Voire al Mawdhu’ât (2/44)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation