Une défunte laisse sept filles, son mari, un frère et une soeur
Fatwa No: 390184

Question

Salam alaykoum,
Ma mère est décédée et laisse sept filles, son mari, elle a egalement un frère et une soeur vivants.
Comment se partage son héritage de terre.
Son frère et sa soeur disent avoir un droit sur la part de ma mère.
Merci pour votre retour.
Barakallah oufikoum.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si la défunte n’a laissé comme héritiers que ceux cités dans la question et n’a pas laissé d’autres héritiers comme un fils, un père, une mère, un grand-père ou une grand-mère, alors son héritage se répartit comme suit :
Son époux perçoit le quart au titre de la réserve héréditaire (fard), car la défunte a laissé une descendance héritière. Allah, le Très Haut, dit : « [...] Si elles ont un enfant, alors à vous le quart de ce qu'elles laissent, après exécution du testament qu'elles auraient fait ou paiement d'une dette. [...] .» (Coran 4/12).
Les sept filles perçoivent les deux tiers au titre de la réserve héréditaire (fard) en raison de la Parole d’Allah, exalté soit-Il : « S'il n'y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse. » (Coran 4/11).
Ce qui reste après le prélèvement de la part de l’époux et celle des sept filles revient en vertu des droits d'agnation (Ta'sîb) au frère germain et à la sœur germaine en donnant au frère le double de la part de sa sœur. Allah, le Très Haut, dit : « […] et s’il a des frères et des sœurs, à un frère alors revient une portion égale à celle de deux sœurs [...] » (Coran 4/176).
L’héritage est donc partagé en 252 parts : l’époux en perçoit le quart soit 63 parts, les sept filles en perçoivent les deux tiers soit 168 parts (24 parts pour chacune), le frère germain en perçoit 14 part et la sœur germaine en perçoit 7 parts.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation