L'accord des parents pour se marier
Fatwa No: 365848

Question

Assalamou alaykoum,
J'aurai aimé savoir si deux personnes qui s'aiment sincèrement et souhaitent se marier doivent obligatoirement avoir l'avis de leurs parents ?
Et si ce sont des personnes de la même famille et que la mère de la fille en question désire couper le contact avec la famille du garçon en question et dit à sa fille de couper également le contact, est ce que la fille doit la suivre ?
Et si jamais la fille se marie avec le garçon et qu'elle ne suit pas sa mère, est-ce qu'elle trahie sa mère ?
Afin que sa mère ne soit pas déçue, peut-elle cacher son mariage, à la famille du garçon et à sa famille ?
Vous en remerciant d'avance.
Salam.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

L'homme pubère et sensé n’a ni besoin de l’accord de son père ni de celui de sa mère pour que son mariage soit valide. Quant à la femme l’accord de son tuteur matrimonial (Wali) est indispensable pour la validité de son mariage. Le Prophète () a dit : « Pas de mariage sans tuteur matrimonial. » (Rapporté, entre autres, par Ahmed et Abû Dâwûd et qualifié d’authentique par al Alabâni). Dans un autre hadith rapporté par tous les auteurs des Sunân et qualifié d’authentique par al Albâni, le Prophète () a dit : «Toute femme qui se marie sans la permission de son tuteur matrimonial, son mariage est nul, son mariage est nul, son mariage est nul.» Il n’est donc pas permis à la femme de se marier sans la permission de son Wali et il ne lui est pas permis de lui cacher son mariage.
Il n'est pas permis à une femme musulmane d'entretenir une relation amoureuse avec un homme hors du cadre du
mariage légal, même s'ils sont tous les deux déterminés à se marier. C'est pourquoi, il incombe à cette sœur de s'éloigner de cet homme et de rompre immédiatement toute relation avec lui, même si sa mère ne lui ordonne pas de le faire. Si cet homme désir réellement se marier avec elle, qu’il entreprenne les démarches nécessaires et commence par adresser sa demande à celui qui exerce une tutelle matrimoniale sur elle et si ce dernier refuse de la lui marier qu’il cherche une autre. Il n’est pas permis à cette fille de mettre en colère ses parents en se mariant à leur insu et sans leur consentement et en leur cachant son mariage car il s’agit d’une forme d’ingratitude filiale (‘Uqûq) et il est bien connu que cette dernière fait partie des péchés majeurs.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation