Sens du hadith : «Quand la femme esclave enfantera sa maîtresse»
Fatwa No: 39111

Question

Quel est le sens du hadith : «Quand la femme esclave enfantera sa maîtresse»?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Le hadith est : «Quand la femme esclave enfantera sa maîtresse», dans une variante : «son maître» et dans une troisième : «son mari»

 

Dans Charh al-Tirmîdhi, al-Mubârakfûri a dit : «La majorité des oulémas ont indiqué que ce hadith faisait allusion à la multiplication des esclaves femmes et de leurs enfants. En effet, l’enfant d’une femme esclave issu d’une union avec son maître a le même statut que ce dernier. Une autre opinion affirme que le hadith signifie que les femmes esclaves enfanteront des rois. ; ainsi, la mère fera-t-elle partie des sujets du roi souverain, c’est-à-dire de son fils, au même titre que le reste des sujets. Une troisième opinion stipule que les gens, à la fin des temps, seront de plus en plus corrompus. C’est alors que la vente des esclaves (leurs enfants étant des personnes libres) sera plus abondante. Son fils la laissera être vendue de l’un à l’autre jusqu’au jour où il l’achètera sans y prêter attention».

 

 Al-Hâfiz ibn Hadjar a dit, mentionnant un quatrième avis : «‘La femme esclave enfantera son maître’ fait allusion à la propagation de l’impiété filiale, c’est-à-dire que les enfants traiteront leurs mères comme le maître traite son esclave en ayant par exemple recours aux humiliations, aux insultes, aux coups et à la surexploitation. Il a donc employé le terme (maître) par métaphore. Le terme « maître » peut également prendre le sens d’ « éducateur », et le terme sera à prendre alors au sens littéral. Cette opinion me semble effectivement la plus correcte car elle est la plus générale et car le contexte du hadith indique que cette phrase, a pour objectif de décrire une situation étrange, faisant par ailleurs état de l’époque de corruption des mœurs ».

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation