Un élève qui parle alors que le professeur le lui a interdit commet-il un péché ?
Fatwa No: 392437

Question

J'ai une question à laquelle j'espère que vous répondrez. Il y a une enseignante qui nous dispense des cours et nous dit en entrant en classe: ' Allah ne permet pas à quiconque de parler durant mon cours.' Lui est-il permis de dire cela ? Et commettons-nous un péché si nous parlons ? Qu'Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il ne fait aucun doute que le bon comportement avec un enseignant est une attitude que l'islam recommande. Le Prophète () l'a d'ailleurs encouragé en disant : « Celui qui ne respecte pas nos personnes âgées, ne fait pas miséricorde à nos enfants et ne reconnaît pas les droits de nos savants ne fait pas partie des nôtres.» (Ahmad, Al-Hâkim et jugé bon par Al-Albânî).

Partant, il convient que vous adoptiez un bon comportement avec cette enseignante, écoutez ce qu'elle vous commande de faire et considérez ce qu'elle ressent à ce sujet. Ne pas trop parler en présence du professeur est une des bienséances que les savants ont mentionnées dans leurs ouvrages.

Al-Husayn ibn Mansûr Billah Al-Yamanî a dit dans son ouvrage Adab Al-'Ulama Wa Al-Muta'allimîn en mentionnant certaines de ces bienséances : ' L'élève ne doit pas parler outre mesure sans que cela ne soit nécessaire, ni prononcer des propos prêtant à rire ou grossier, ou adresser des propos injuriant ou malpoli. Il ne doit pas rire sans raison, et même s'il y en a une il ne doit pas le faire si le professeur ne rit pas. S'il ne peut se retenir et qu'il sourit, alors qu'il le fasse sans bruit. Il ne doit pas non plus ricaner sans raison', etc.

Il dit plus loin : ' L'élève ne doit pas non plus couper la parole au professeur quoiqu'il dise, ni parler avant lui ou en même temps que lui. Il doit plutôt attendre qu'il finisse de parler pour ensuite prendre la parole. L'élève ne doit pas non plus parler avec un autre élève alors que le professeur lui parle ou qu'il parle à tous les élèves. Il est mentionné dans le hadith de Hind ibn Abi Hâla dans lequel il décrit l'attitude prophétique : "Quand le Prophète () parlait ceux qui étaient face à lui le regardaient avec attention comme si des oiseaux étaient posés sur leurs têtes. Et lorsqu'il se taisait, ils parlaient alors". Fin de citation.

Ceci dit, il ne nous semble pas qu'un péché soit commis uniquement pour avoir parlé en cours, sauf s'il s'ensuit un préjudice envers un élève, en le dérangeant ou en l'empêchant de comprendre le cours, ou d'embêter l'enseignante et de perturber le cours de façon à ce qu'elle ne puisse pas le faire comprendre aux élèves. Dans ce cas alors, on peut parler de péché vu le préjudice commis.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation