Se faire masturber par une femme est-il de la fornication ?
Fatwa No: 88065

Question

Mon mari est parti en voyage dans un pays étranger, et pendant son séjour à l’hôtel, il a demandé une séance de massage. Une femme l’a massé dans sa chambre et a utilisé ses mains pour le masturber et le faire éjaculer. Est-ce de la fornication ? Comment peut-il se repentir ? Et comment puis-je désormais avoir confiance en lui ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La fornication passible de la peine corporelle légale survient, d’après les oulémas, lorsque l’homme fait pénétrer son pénis dans le vagin de la femme sans mariage, même s’il n’y a pas éjaculation. Si ces conditions sont réunies et si la fornication est confirmée par les aveux des personnes qui l’ont commise ou par quatre témoins, la peine corporelle légale est appliquée.

 

Se faire masturber par une femme étrangère est certes un acte illicite, et celui qui le fait commet un grand péché. Il s’agit d’un acte de fornication mineur, mais pas celui qui exige la peine corporelle légale. D’après Abû Hurayra, , le Prophète () a dit :

 

« Il a été écrit à chaque fils d’Adam sa part de fornication, part qui lui reviendra obligatoirement. La fornication des yeux consiste à regarder (ce qui est convoité) ; celle des oreilles, à écouter ; celle de la langue consiste à parler ; et celle de la main consiste à saisir ; celle du pied représente la marche (qui mène vers l’objet de la convoitise). Le coeur desire et espère, et c’est le sexe qui vient confirmer ou démentir tout cela. » (Boukhari et Mouslim).

 

Votre mari doit donc se repentir et demander le Pardon d’Allah, exalté soit-Il, pour ce qu’il a commis. Il ne doit en aucun cas perdre confiance en Allah, exalté soit-Il, Qui dit (sens des versets) :

 

·        « Dis : “Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux” » (Coran 39/53) ;

 

·        « Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie ; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux » (Coran 25/68-70).

 

Pour que son repentir soit accepté, votre mari doit renoncer à ce péché et ne plus jamais y revenir. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises » (Coran 11/114).

 

Enfin, même si votre mari a commis un péché, cela ne doit pas vous amener à perdre confiance en lui, à ne pas être bienfaisante envers lui et à ne pas lui obéir. Allah, exalté soit-Il, accepte le repentir de Celui qui se repent.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation