Il s'est débarassé de la Bible en la jetant à la poubelle
Fatwa No: 393469

Question

Assalam Aleykoum, Je suis converti depuis un an et demi environ et j'ai vu une fatwa où il est indiqué de se débarrasser de la Bible. Je l'ai donc jetée à la poubelle mais apparemment j'aurai mal agi. Pouvez-vous m'éclairer la dessus ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous louons Allah, le Très Haut, de vous avoir guidé à l’Islam et nous L’implorons qu’Il nous raffermisse ainsi que vous sur cette voie.
Concernant votre question, nous vous informons que vous avez commis une faute en jetant la Bible dans les ordures même si elle est falsifiée, modifiée et qu’elle n'est pas l’Evangile qu’Allah a révélé au Prophète Issa () néanmoins elle renferme sûrement des évocations et invocations d’Allah, le Très Haut, et les reliquats de l’Evangile révélé au Prophète Issa ().
Les oulémas ont indiqué que la Torah et l’Evangile n’ont pas été totalement falsifiés, mais qu’il y subsiste un peu ou beaucoup de la révélation divine. De même qu’ils ont qualifié l’avis énonçant qu’ils ont été totalement falsifiés d'outrance comme l’a dit l’imam Ibn Hadjar : « C’est une démesure de dire cela, car les versets et les hadiths prouvant que la Torah et l’Evangile n’ont pas été complètement modifiés sont nombreux ».
Il est établi que le Prophète () respectait la Torah qui était entre les mains des juifs qui résidaient à Médine malgré qu’elle était falsifiée, mais il () honorait ce qui restait de la révélation divine et ce qui n’a pas été modifié. Encore mieux le Prophète () allégua ce qui demeurait valide dans la Torah lorsque les juifs ont nié la lapidation du fornicateur alors que ce verdict subsistait encore dans la Torah et n’avait pas été modifié.
L’imam Abû Dâwûd a rapporté d’après Ibn Omar (Radhia Allahou Anhouma) : « Un groupe de juifs ont invité le Prophète () au « Qouff » (un lieu dans les hauteurs de Médine). Alors il est allé à la maison où ils étudient leur Livre. Ils ont dit : « Ô Abû al-Qassim ! Un homme d’entre nous a forniqué avec une femme donne-nous le verdict qu’ils méritent. » Ils lui ont donné un coussin sur lequel il s’est assis. Puis le Prophète () a dit : « Apportez-moi la Torah. ». Ils l’ont apportée. Le Prophète () a enlevé le coussin sur lequel il s’asseyait et a placé la Torah dessus puis il a dit : « Je crois en toi et en Celui (Allah) Qui t’a révélée ! ». Ensuite il a dit : « Appelez-moi le plus érudit d’entre vous. ». Puis il a cité l’histoire du verdict de la lapidation mentionné dans la Torah… ».


Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation