Comment concilier le verset ‘et celui qu’Allah égare il n’y a personne pour le guider’ et l’existence de nombreux prédicateurs ?
Fatwa No: 400870

Question

Nous entendons souvent – et plus particulièrement durant les sermons du vendredi – : ‘Celui qu’Allah guide est bien guidé et celui qu’Il égare alors tu ne lui trouveras personne pour le guider’ pourquoi n’y a-t-il personne pour le guider alors qu’il y a des milliers de prédicateurs et des milliers d’heures d’enregistrement de discours religieux et de sermons ? Ces gens ne sont-ils pas tous en mesure de les guider ? Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il n’y a aucune contradiction entre le verset cité et le fait qu’il y ait de nombreuses personnes qui prêchent la religion. Et ce, car la guidée est de deux sortes :
La première guidée correspond à une inspiration de la réussite, ce que Seul Allah peut faire. Il a même infirmé cette capacité au Prophète () et attesté que Seul Lui en avait le pouvoir :
« Tu [Mohammed] ne peux pas guider celui que tu aimes : mais c'est Allah qui peut guider qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés.» (Coran 2/6).
Et si Allah ne comble pas une personne de cette guidée, des millions de prêcheurs ne pourront le faire, ni aucune des créatures d’Allah, comme Il le dit dans ce verset :
« Qui Allah égare personne ne peut le guider. » (Coran 7/16).
« Et quiconque Allah égare n'a aucun protecteur après Lui.» (Coran 42/44).
« Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie. » (Coran 18/17).
Ce sont cers versets que vous entendez au début des sermons.
La seconde guidée correspond à une orientation et une explication. Elle n’est pas spécifique au seigneur. Et Il a décrit ainsi Son messager en disant :
« Et en vérité tu guides vers un chemin droit.» (Coran 42/52).
Ainsi en est-il des prophètes et de ceux qui ont emprunté leur chemin comme les savants et les prédicateurs comme le dit ce verset :
« Et Nous avons désigné parmi eux des dirigeants qui guidaient (les gens) par Notre ordre aussi longtemps qu'ils enduraient et croyaient fermement en Nos versets.» (Coran 32/24).
Par ailleurs, le Prophète () a dit à Ali, : « Je jure que si Allah guide un seul homme par ton intermédiaire, cela vaut mieux pour toi que de posséder les biens les plus précieux.» [Boukhari et Mouslim].
Il n’y a donc pas de contradiction entre ce que tu entends durant les sermons et l’existence de nombreuses personnes qui prêchent la religion. Celui à qui Allah inspire la réussite sera guidé – par la puissance divine – et profitera pleinement des sermons qu’il entendra. Mais pour qui ce n’est pas le cas, rien ni personne ne lui sera d’aucune utilité sur ce point.
Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation