L’expiation d’un vœu visant à s’interdire de faire une chose
Fatwa No: 406732

Question

J’ai juré en disant : Si je fais telle chose je donnerai dix moutons sans faire d’expiation. Quel est le jugement d’une telle parole ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : La parole de cette personne : ‘Si je fais telle chose je donnerai dix moutons sans faire d’expiation’ constitue un vœu dont l’objectif est de s’interdire de faire la chose en question et émis sous la colère. Et selon l’avis le plus juste à ce sujet, il a le choix entre l’honorer et l’expier. Partant, si cet homme a parjuré, il doit expier son serment. Et pour ce vœu qui visait à s’interdire de faire la dite chose, il doit soit honorer son vœu, et sacrifier dix moutons, soit expier son serment. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui