Essuyage sur des chaussettes tachées de sang
Fatwa No: 418660

Question

Assalam alaykoum,Votre précédente réponse ne me semble pas répondre à mes questions :
1) Je souhaiterais savoir s'il est permis de pratiquer l'essuyage des chaussettes sur des chaussettes tachées d'une goutte de sang (suite au fait que l'un des pieds ait saigné à cause de frottements avec la chaussure).
2) Est-il obligatoire d'enlever ses chaussettes pour nettoyer la blessure (moins d'un cm de rayon) et là où les chaussettes sont tachées ?
3) Ou alors vu que la blessure est petite est-il permis d'essuyer jusqu'à la fin de la durée légale d'essuyage pour un résident ou un voyageur ?
En vous remerciant d'avance et qu'Allah vous récompense.
Barakallahou fik.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si la situation est comme vous l'avez énoncée et donc qu'il y a une goutte de sang sur vos chaussettes, que la plaie est infime, alors il vous est permis d'essuyer sur vos chaussettes et vous n'êtes pas obligé de les enlever, au contraire vous pouvez continuer à les essuyer jusqu'au terme de la durée de l'essuyage. En effet, la tache de sang infime est tolérable et il n'est obligatoire de la nettoyer ni avant la prière ni durant son accomplissement.
L'imam Al-Khorchi, le malikite, a dit dans son livre " Charh Mukhtasar Khalîl " : " La tache de sang qui est plus petite que le Dirham est excusée, qu'elle se trouve dans le corps ou en dehors de celui-ci : sur sa peau, sur son vêtement ou sur son tapis de prière et ce pendant la prière ou en dehors de celle-ci." Fin de citation
Egalement les oulémas ont énoncé que la souillure qui est excusée n'empêche pas l'essuyage sur les chaussons (Khouf).
Mais il est recommandé et reste donc au choix de la personne de laver cette petite tache de sang avant la prière. Il est mentionné dans le livre Charh al-Zurqani 'Alâ Mukhtasar Khalîl : " Le fait d'excuser la tache de sang (qui est plus petite que le Dirham) n'est pas incompatible avec le fait qu'il est recommandé de la laver avant de rentrer dans la prière et qu'il est abhorré de rentrer dans la prière avant de la nettoyer car c'est deux dispositions impliquent que cela reste au choix de la personne et que si elle prie avant de laver la soullire elle ne commet aucun péché et sa prière est valide. 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui