Accepter un cadeau, aussi petit soit-il
Fatwa No: 421564

Question

Al-Salâm ‘Alaykum wa Rahmatu Allahi wa Barakâtuh (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur vous), chers oulémas.
Quel est l'avis religieux (des oulémas) à propos de mes deux questions suivantes ?
1. Est-il permis d'accepter un cadeau (comme cela est recommandé en Islam) si quelqu’un qui ne vous aime pas vous l’offre pour ensuite l’offrir comme Sadaqa (don de charité) en son nom, à quelqu'un d'autre ?
2. Est-ce que cela s’applique également dans le cas où vous avez un mauvais pressentiment à l'égard de quelqu'un, à savoir qu'il puisse ne pas vous aimer et avoir un sentiment de jalousie, d'envie ou de haine ou d'autres mauvais désirs et souhaits pour vous et ce, même s’ils ne vous donnent pas de cadeaux, mais plutôt qu’ils vous disent de belles paroles et des évocations ? Afin d’aller à l’encontre du doute [que vous avons à leurs propos], nous pouvons faire nos Du’â (invocations) pour couper cours au travail de Chaytân (Satan) et de nos Nafs (âmes) frauduleuses, de même que donner de la Sadaqa en leur nom et ne jamais leur dire. Ceci, juste pour avoir une excuse, Al-Yawm al-Qyyâma (le Jour du Jugement dernier) de ne pas avoir laissé peser ces doutes sur notre Mizân (balance).
Jazâkum Allahu Khayran (qu’Allah vous récompense). Qu'Allah nous accorde, à tous, de faire partie des Sabiqûn (les premiers à faire les bonnes œuvres et à obéir à Allah) et de faire partie de Al-Rafiq al-A’alâ (le groupe d’êtres humains qui accèderont au plus haut des degrés au Paradis).

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
La Charî'a (législation islamique) encourage l'acceptation des cadeaux.
Il a été rapporté, sous l'autorité d’Abu Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète () a dit :
« Si j'étais invité à un repas [où l’on me servait] une patte de mouton, j'accepterais l'invitation et si l’on me faisait cadeau d'une patte de mouton, j'accepterais le cadeau. » (Boukhari)
Ibn Battâl, qu’Allah lui fasse miséricorde, a affirmé, dans son commentaire sur le Sahîh (narration authentique) Boukhari :
« Dans ce hadith, le Prophète () encourage sa nation à échanger des cadeaux, à maintenir de bonnes relations et à favoriser l'amabilité et l'amour entre eux [...] » [Fin de la citation]
Par conséquent, il est recommandé d'accepter les cadeaux, tant qu'ils n'impliquent aucune violation de la Charî'a, comme les cadeaux offerts aux fonctionnaires [en vue de les soudoyer], etc.
Le fait que le donateur ne vous aime pas n'implique pas que vous ne devez pas vous prévaloir du cadeau ou que vous devez l'offrir en charité, car ce cadeau est devenu votre propriété. Ceci répond à la première question.
Quant à la deuxième question, il n’est pas permis d'avoir de mauvaises suppositions à propos d’autrui.
Allah, le Très-Haut, dit (selon la traduction du sens du verset) :
« Ô vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. » (Coran 49/12)
Il incombe plutôt de penser du bien d’un musulman et d'avoir la meilleure des suppositions par rapport à lui, jusqu'à ce qu'il soit prouvé le contraire. Par conséquent, il est obligatoire de repousser ces doutes. Vous devez également supplier Allah abondamment et implorer Son aide afin de vous débarrasser de ces doutes et de vous protéger contre ceux-ci.
Il a été rapporté par Anas, qu’Allah soit satisfait de lui, que le Messager d’Allah () a dit :
« Que chacun d’entre vous implore son Seigneur de combler tous ses besoins et qu’il aille jusqu'à Lui demander [de remplacer] la lanière de sa sandale lorsqu'elle se casse. » (Al-Tirmidhi)
Le juriste de l’école de jurisprudence hanbalite al-Buhûti, qu’Allah lui fasse miséricorde, a affirmé dans al-Rawdah al-Murbi :
« Il est interdit d'avoir de mauvaises suppositions à propos d'un musulman qui a un bon caractère extérieur. » [Fin de la citation]
Par conséquent, vous devez rejeter ces mauvaises hypothèses et vous efforcer de les éliminer. Il est louable de supplier Allah en faveur de ces personnes et de dépenser en charité en leur nom.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui