Les effets sonores et les échos dans les enregistrements du Coran … ce qui est permis et ce qui est interdit
Fatwa No: 424432

Question

Quel est le statut de l’effet sonore par lequel on applique un écho aux versets du Coran qui sont récités ? Sachant ce type de pratique est très répandue sur les vidéos en ligne sur la plateforme You Tube. Si cela est interdit, il y a une chaine qui met en ligne de nombreuses vidéos de ce genre. Dois-je l’informer que cela est interdit pour chaque vidéo postée ou est-il suffisant de le faire pour une seule ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Nous avons déjà expliqué qu’il est, selon nous, permis de mettre un effet sonore de type écho dans les enregistrements du Coran si cela embellit davantage la lecture tout en conservant la solennité obligatoire du Coran. A ceci, nous ajoutons : Il n’y a à priori aucun mal à ajouter un effet d’écho à un enregistrement du Coran tant que cela ne mène pas la lecture à sortir de son cadre légal. Ce qui serait le cas si la lecture ressemblait aux chants qui est du type de ceux que font les chanteurs avec leur voix. Ou si l’écho est si répétitif que les lettres du Coran sont entendues à plusieurs reprises. Ou tant que le volume n’est pas porté à un niveau causant du tort aux fidèles en prière comme c’est le cas dans certaines mosquées. Ainsi, si ces effets sonores et les échos en question sont exempts de ces méfaits, alors il n’y a aucun mal à les utiliser.
Pourtant, certains savants ont attiré l’attention sur le fait qu’il ne fallait pas y recourir de façon abusive pour ne pas être concerné par les méfaits susmentionnés. Certains ont même décrété que cela était interdit. Nous concernant, nous considérons que cela est permis si les critères que nous avons mentionnés sont respectés.
Cheikh Abd Al-Rahmân Al-Barrâk, qu’Allah le protège, a dit : « Les enceintes acoustiques sont un moyen de faire parvenir le son à une personne qui se trouve loin ou à une personne qui n’entend pas. C’est son objectif premier. Accroitre le volume sonore pour permettre à qui ne peut pas entendre de loin. Ceci dit, beaucoup de gens ne les utilisent pas à bon escient. Soit en utilisant trop d’enceintes, soit en y ajoutant des effets sonores ou un écho, ce qui modifie la voix du lecteur ou du locuteur de ce qu’elle est censée être. Il arrive que cela provoque un vacarme qui nuit à l’auditoire. Le nombre d’enceintes provoquent dans certaines mosquées une véritable nuisance car la voix du lecteur ou du muezzin est modifiée et au lieu d’avoir une seule voix on se retrouve à entendre sa voix dix fois ou plus alors que le lieu est fermé ou confiné… Il faut donc faire preuve de modération, mon conseil est de rester pondéré. Encore plus grave est celui qui vise ou en tout cas qui exagère en usant de l’embellissement de sa voix au point où cela ressemble à un chant. J’ai d’ailleurs écouté un extrait de l’un d’entre eux et on ne peut presque pas dire autre chose qu’il chante. Or, ceci est un excès et une erreur évidente. Il faut donc faire preuve de modération dans l’utilisation de ces enceintes et ne pas en faire un outil qui provoque un vacarme et nuit à l’auditoire. Il ne faut pas non plus en faire un moyen d’égayer les gens, il faut être mesuré et pondéré. D’ailleurs, en toute chose, l’excès est blâmable. » Fin de citation en résumé.
Cheikh ‘Uthaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde, a été interrogé ainsi : Dans certaines mosquées, il existe en plus des enceintes un appareil qui permet de faire de l’écho. Mais les imams utilisent cet appareil de différentes façons. Certains le règlent de façon à ce que les lettres du verset soient répétées à deux reprises ou plus. C’est encore plus flagrant pour les lettres Sîn et Sâd. D’autres le règlent pour accroitre le volume sonore sans qu’il n’y ait d’écho. Il n’y a donc pas d’influence sur la lecture du Coran. Quel est le statut de ce que font ceux du premier groupe en usant de l’écho ? Et quel est votre conseil à ceux qui y recourent. Sachant que ceux du deuxième groupe n’utilisent pas l’effet de l’écho qui fait que des lettres du Coran sont répétées. Qu’Allah vous récompense par un bien. Voici sa réponse :
Ceux du premier groupe qui font en sorte que l’écho amène les lettres à être répétées plusieurs fois, cela n’est pas permis car cela conduit à ce que la parole d’Allah comporte plus de lettres. Ceux du deuxième groupe, la voix est seulement amplifiée. Il faut voir si cela permet d’accroitre le recueillement et dans ce cas il n’y a aucun mal à le faire. Sinon, il est mieux de le délaisser. En général, écouter le Coran sans intermédiaire permet de mieux se recueillir. Par contre, si un homme prend l’habitude de se recueillir uniquement en écoutant le Coran via cet appareil alors il est mieux de le délaisser dans les deux cas. Le premier cas où les lettres du Coran sont répétées est interdit puisqu’il n’est pas permis d’ajouter à la parole d’Allah ce qui n’en fait pas partie. » Fin de citation.
Dans une autre fatwa il dit, qu’Allah lui fasse miséricorde : « En ce qui concerne l’écho, si cela conduit forcément à ce que les lettres du Coran soient répétées, alors c’est interdit. Ceci ne pose aucun problème vu les ajouts que cela apporte au Coran. Si ce n’est pas le cas je considère que c’est aussi interdit. » Fin de citation.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui