Profession : photographe
Fatwa No: 42541

Question

Je suis photographe: C'est ma profession. Je veux savoir si l'Islam interdit ce travail ? Si oui, qu'est-ce je dois faire, parce que toute ma famille pratique cette profession ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il y a plusieurs genres de photos:

 

Il y a des photos qui ont un corps et une ombre ainsi que des photos dessinées par la main. Ces deux genres sont interdits par la Chariâ car le Prophète () a dit: "Tout peintre (dessinateur) entrera en Enfer." (Mouslim).

Il a ()  aussi dit: "Les anges n'entrent pas dans un lieu où il y a un chien ou une photo." (Boukhari et Mouslim)

 

Il y a un troisième genre de photos: C'est la photographie (c.à.d. la photo avec une caméra). Il y a une divergence des oulémas en ce qui concerne son verdict.

Certains oulémas ont dit que ce genre est interdit car il est en rapport avec les termes prophétiques précédents qui interdisent en général toutes les photos. Donc ce genre est aussi interdit sauf quand il est indispensable !

 

D'autres oulémas ont dit que la photographie n'est pas la photo concernée par les Hadiths car il n'y a pas une ressemblance à la création d'Allah. C'est en fait une retenue de l'ombre seulement. Donc elle est licite.

 

Le plus apparent pour nous, est que la photographie est au moins un objet d'équivoque (même si elle n'est pas du même degré, chez certains oulémas, que les deux autres genres).

 

Le Prophète () a dit: "Le licite est clair, et l’illicite est clair, et entre les deux il y a des choses ambiguës que la plupart des gens ne connaissent pas. Ce lui qui se préserve de ces ambiguïtés a préservé sa religion et son honneur, et celui qui tombe dans ces ambiguïtés tombe dans l’illicite, tel un berger faisant paître son troupeau autour d‘un pâturage interdit - mais vraisemblablement fait pour cela. Chaque roi possède un endroit protégé (tel ce pâturage interdit). Méfiez-vous; les lieux protégés d’Allah sont les choses qu’II a déclarées illicites. "  (Boukhari et Mouslim)

 

Il faut noter que la photographie qui est l'objet de divergence entre les Oulémas ne doit pas comprendre quelque chose d'illicite ou incitant à l'illicite comme les photos de femmes étalant leurs charmes. Si la photographie comprend cela alors elle est illicite.

 

Cher frère, pour éclairer d'aventage cette question nous vous citons le Hadith suivant:

Saîd Ibn Houssein a il dit : « J’étais témoin lorsqu’un homme vint voir Ibn Abbas et lui dit : « Ô Ibn Abbas ! Je suis un homme qui vit grâce au travail de ses mains : je suis un peintre »

Ibn Abbas lui ordonna de s’approcher et lui dit : « Je ne te dirai que ce que j’ai entendu de la bouche du Messager d’Allah (). Je l’ai entendu dire" : « Allah châtiera celui qui a produit une image dans la vie ici-bas et le chargera de lui insuffler une âme, ce dont il sera incapable " L’homme devint pâle et se mit à trambler. Ibn Abbas lui dit : « Malheur à toi ! Si tu refuses [d’abandonner ce metier], alors dessines ces arbres et tout ce qui ne possède pas une âme.» (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

 

C'est ainsi qu'Ibn Abbas a indiqué à cet homme le genre de photo autorisé : la photo des êtres qui ne possèdent pas une âme.

 

Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation