Rassembler le Chaf' et le Witr
Fatwa No: 310810

Question

Assalam alaykum,Peut-on combiner chaf’ et witr sans salam entre les deux c'est-à-dire avec un seul salam à la fin des trois rakaats ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Cette manière de prier le Chaf' et le Witr est permise. L'Encyclopédie jurisprudentielle mentionne ce qui suit : « La prière du Witr en trois rak'âts a trois formes :

La première forme : elle consiste à séparer le Chaf' du Witr par les salutations de fin de prière puis à prier la troisième rak'ât avec un takbîra al-ihrâm distinct.
Cette forme est présente dans les écoles jurisprudentielles autres que l'école hanéfite et elle est celle choisie par l'école malékite qui est d'avis que les autres formes sont Makrûh (deconseillées) sauf lorsque l'on suit un imam qui prie le Chaf' et le Witr sans les séparer.

Quant aux écoles chaféite et hanbalite, elles sont d'avis que cette forme est permise et disent que séparer le Chaf' du Witr est préférable que de les joindre en raison du fait que l'on ajoute ainsi des salutations de fin de prière et autres...

La seconde forme : elle consiste à prier les trois rak'âts liées, c'est-à-dire sans les séparer par des salutations de fin de prière ni position assise et elle est, pour les écoles hanbalite et chaféite, préférable à la forme qui suit.

Ils s'appuyèrent pour cela sur le fait que le Prophète () accomplissait la prière du Witr en cinq rak'âts et il ne s’asseyait pour faire le Tachahhud et les salutations finales qu'à la fin de la cinquième rak’a.

Cette forme est par contre Makrûh pour l'école malékite, mais permise si l'on suit un imam qui prie de cette manière.

La troisième forme : elle consiste à lier la troisième rak'ât en s'asseyant après la deuxième rak'ât et en faisant le tachahhud, mais en ne faisant pas les salutations de fin de prière mais en se relevant pour la troisième rak'ât puis en faisant les salutations de fin de prière après celle-ci. Ainsi, cette prière ressemble à la prière du Maghreb à cela près que l'on récite une autre sourate après al-Fâtiha (L'Ouverture) durant la troisième rak'ât contrairement à ce qui se fait pour la prière du Maghreb.

Cette forme est celle préconisée par l'école hanéfite. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui