Barbe ou prison
Fatwa No: 42606

Question

Assalam Alaikoum. Je suis un homme musulman pratiquant. J'accomplis la Sunna du Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam dans toutes les choses. Ces derniers temps la police de mon pays m'a demandé d'enlever la barbe sinon ils me jetteraient en prison. Qu'est-ce que je dois faire ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.
Cher frère, 


Laisser pousser la barbe est l'un des ordres confirmés de la Chariâ à laquelle le musulman doit obéir. Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit: "
Différenciez-vous des associateurs, rasez  la moustache et laissez pousser la barbe. " (Boukhari et Muslim).

 

Cet ordre a été répété plusieurs fois, ce qui signifie l'obligation dans le plus prépondérant des propos.

 

Malgré cela les ordres d'Allah le Très Miséricordieux sont basés sur l'allégement de la difficulté et le refus du préjudice. Allah dit: "Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. " (Sourate 2/verset 286).

Allah dit aussi: " Il n'y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. " (Sourate 2/verset 173)

Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit: "Ce que je vous ai interdit, il faut s'en éloigner et ce que je vous ai ordonné, il faut en accomplir ce que vous pouvez." (Muslim)

 

Ainsi si le fait de laisser pousser la barbe vous cause un préjudice outrancier et confirmé

- par exemple le meurtre ou l'expatriation ou la prison ou encore la torture - et que vous ne pouvez repousser ce tort qu'en allégeant la barbe (ou en la rasant), alors il vous est permis de l'alléger !

 

Vous ne recourrez au rasage que si c'est certifié que l'allégement ne repousse pas le tort ! Car le rasage est une nécessité et la nécessité est déterminée selon son degré.

Le verset (16/106) ainsi que le verset précédemment cité (2/173) fixent la régularité de la nécessité. Allah dit: " Quiconque a renié Allah après avoir cru… - Sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi - mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à l'incroyance, ceux-là ont sur eux La Colère d' Allah et ils ont un châtiment terrible. "  (Sourate 16/verset 106).

Allah dit aussi: " Il n'y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. " (Sourate 2/verset 173) 

 

Sur ce, nous disons: Il a été certifié après avoir consulté, suivi et examiné les conditions de beaucoup de gens que la prétention de contrainte (à raser la barbe) n'est justifiée qu'en des cas exceptionnels et que la majorité des gens craignent des répressions sans aucune raison valable ! Ensuite ils établissent sur cette crainte des verdicts et allèguent des contraintes alors que ce n'est nullement le cas.

 

La majorité des gens ne veulent pas s'exposer aux préjudices ou un quelconque embarras à cause de leur soumission aux ordres divins ou de leur conformité avec l'aspect islamique et la Sunna. Ce qui est contraire à la règle d’Allah concernant les croyants.

Allah dit: " Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire : " Nous croyons ! " sans les éprouver ? Certes, nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux, (Ainsi) ALLAH connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. "  (Sourate 28/verset 2,3)

 

Donc le préjudice qui atteint le croyant est une chose courante que ce dernier doit accepter et en espérer la récompense d'Allah Seul: C'est le tribut de l'Imane, la foi, et le prix du Paradis.

Et si chaque fois qu'on ressent quelque tort on se démarque de son engagement, alors on ne tarderait pas à se dégager des aspects apparents de notre religion. C'est exactement ce que nos ennemis recherchent : Que les sceaux de la Chariâ soient dissimulés et que ses repères disparaissent ! Ce serait alors une répercussion des plus fâcheuses ! Il faut en ce cas se méfier car c'est une ruse du diable. 

 

En conséquence, celui qui est assuré d'encourir un tort qu'il lui est difficile de supporter (comme la prison), alors nous espérons qu'il n’endure aucun péché, car c'est une nécessité ! Néanmoins il doit désirer ardemment qu’Allah le soulage de cette nécessité pour que son obéissance à Allah le Très Haut et à Son Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, soit entière !

 

Qu’Allah le Très Haut raffermisse les musulmans et qu'Il leur accorde suprématie sur terre, Il est Le Tout Puissant.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation