L'usage du crottin comme combustible pour la cuisine
Fatwa No: 45155

Question

Est-il permis d'utiliser le crottin comme combustible pour la cuisine, notamment pour faire du pain, sachant que pendant la cuisson, le pain est exposé à la fumée qui se dégage du crottin ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il n'y a pas d'inconvénient à utiliser ce procédé, d'après l'avis correct des oulémas. En effet, si ce crottin provient d'animaux dont la chair est licite, il est considéré comme pur et il n'y a pas de mal à s'en servir comme combustible, car la source de la fumée est considérée comme pure. Même si à la base le crottin est impur, il se transforme en fumée et en cendres sous l'effet de la combustion. Cette transformation le purifie, d'après l'avis correct des oulémas. Par conséquent, la fumée qui s'en dégage est pure et ne souille pas le pain. A ce propos, Cheikh al-Islam a dit : « En ce qui concerne la fumée qui se dégage de la souillure, la règle générale est que si la chose impure fait l'objet d'une transformation de manière à devenir pure, elle est considérée comme telle ».

 

Ainsi, les oulémas sont tous d'accord sur le fait que si le vin se transforme naturellement en vinaigre, il devient licite et pur. Il est bien connu que la transformation du crottin en fumée et en cendres est plus importante que celle du vin en vinaigre. Ceux parmi eux qui soutiennent que le vin à un statut différent avancent comme preuve qu’il est souillé suite à la transformation d’une matière pure et il est tout à fait logique qu’il retrouve son état  de pureté initiale suite à une transformation ce qui n’est pas le cas du sang, de la viande de la bête trouvée morte et de la viande de porc. Cette preuve ne tient pas debout car en fait, toutes les impuretés ont été souillées par un processus de transformation : le sang est le résultat d'une transformation de choses pures, de même que les matières fécales et l'urine. Même les bêtes impures comme le porc ont été créées à partir d'une matière pure.

 

 

Partant de ce constat, d'après l'opinion la plus correcte, la fumée et la vapeur émanant d'une matière impure sont pures, car elles sont constituées de parcelles d'air, de feu et d'eau, ce qui n'a rien d'impur.

 

Même si on prend en considération la seconde opinion –malgré sa faiblesse- qui veut qu'il s’agit de matières impures, elles doivent être classées sous le chapitre des choses dont il est difficile voire impossible de s’en préserver et qui sont de ce fait pardonnables.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui