Son mari veut quitter un pays musulman pour un pays non musulman pour travailler
Fatwa No: 457957

Question

Assalam alaykoum,Il y a 9 mois j’ai fait mon hijra en Algérie. Il y a 5 mois je me suis mariée avec un homme pieux mais depuis mon mariage j’ai plein de problèmes. Quand j’habitais chez mes beaux-parents, il ne me donnait pas mes droits (aucune intimité…), car ce sont ses parents qui décidaient. J’ai donc loué un appartement. Depuis que nous sommes mariés, c’est moi qui finance tout (appart, nourriture ..) car il ne travaille plus. Il a perdu deux travails en écoutant sa mère. A plusieurs reprises il m’a demandé qu’on aille vivre en France. J’ai refusé pour mon hijra et de peur de lui. Al hamdoulilah, nous vivons très bien grâce à mes économies. Mais il se plaint tout le temps qu’en Algérie le travail est mal payé, qu’il veut être propriétaire, avoir des voitures alors que je ne rêve pas de cela mais d’une famille pieuse.Je suis devenue nerveuse avec mon mari car chaque jour il me pousse à bout psychologiquement. Je ne comprends pas sa façon de penser en tant que musulman. Il fait le sourd quand je lui demande qu’on place notre confiance en Allah. Ma belle-famille n’arrange rien, au contraire, il m’a avoué que ce sont ses parents qui le poussent à partir de l’Algérie. Ma belle-famille profite beaucoup de ma mère et de moi en Algérie (biens immobiliers, voiture, argent, vêtements). Mon mari me dit qu’il s’est marié pour la religion, mais ses actes ou paroles le contredisent. Que dois-je faire ? Dois-je lui donner les papiers français et le laissez partir en France malgré qui risque de ne plus pratiquer sa religion correctement en France ? Dois-je continuer ce mariage malgré que je n’ai plus confiance en lui et que j’ai souvent un mauvais comportement (cris, rabaissement, waswas) car je ne me sens plus en sécurité ? Baraka allah oufikoum

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Vous avez mentionné certaines qualités de votre mari notamment que c’est un homme vertueux, il prie et prend soin de suivre les prescriptions de la Sunna. C’est en soi un bienfait dont Allah vous a comblé, un mari vertueux avec ces qualités. Vous devriez prendre soin de ce bienfait et veillez à la stabilité de la famille par le biais d’une entente mutuelle, un dialogue respectueux de chacune des deux parties pour l’autre. Rien de ce que vous avez mentionné de ses mauvaises attitudes avec vous ou le fait que vous n’ayez plus confiance en lui ne doit vous empêcher de poursuivre votre vie maritale. Ne laissez donc pas une chance au diable de vous séparer. C’est la plus grande chose qu’il souhaite faire. Il est rapporté de source sûre dans le recueil de Mouslim selon Jâbir (qu’Allah soit satisfait de lui) que le Prophète () a dit : « Le Diable (Iblîs) établit son trône sur l’eau ; de là il envoie ses troupes afin d'égarer les gens. Ceux qui sont les plus proches de lui sont ceux qui provoquent le plus grand trouble. Puis, chacun revient le voir et lui rend des comptes. L'un d'entre eux dit : j'ai fait ceci ou cela. Le diable lui répond : tu n'as encore rien fait. Puis vient un autre qui dit : je ne l'ai quitté qu'après l’avoir séparé de sa femme. Le diable le rapprocha de lui et lui dit : Oui, toi (tu as bien agi). » La recommandation que nous vous adressons est donc de patienter avec votre mari et de ne pas vous laissez aller à des pensées jusqu’à ce qu’elles aient le dessus sur vous et vous fassent ressentir que votre mari ne s’est marié avec vous uniquement pour son intérêt mondain. Ce genre de pensées peut vous nuire et vous empêcher de bien agir.
Si votre belle-famille interfère dans votre vie maritale d’une façon qui nuit à votre couple alors ils agissent mal en se comportant de la sorte. Il convient de les conseiller et de leurs rappeler Allah, et que leur ingérence au sein de votre couple apporte du bien, pas des problèmes. Rappelez à votre mari qu’il ne devrait pas répondre favorablement à tout ce que sa famille exige de lui. Il doit agir avec délicatesse avec eux et tenter de se défaire de leurs pressions avec douceur.
Si vous redoutez que votre mari soit assurément confronté à une tentation s’il devait voyager dans ce pays alors il ne vous est pas permis de l’aider à y aller. Allah dit :
« Aidez-vous plutôt les uns les autres à pratiquer la vertu et la piété, ne vous aidez pas à commettre le péché et à transgresser. » (Coran 5/2).
S’il vous demande de l’aider pour s’y rendre alors excusez-vous avec douceur de ne pas pouvoir faire ce qu’il veut. Rappelez-lui les dangers de voyager dans de tels pays et que le salut de sa religion a plus de valeur que toute autre chose. Gagner peu dans son pays en préservant sa religion est mieux pour lui que de gagner beaucoup en exposant sa religion à la perte. La terre d’Allah est vaste et il y a dans le monde islamique des pays riches vers lesquels il lui est possible de se rendre pour y chercher une solution et y travailler.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui