Les reproches de la bonne conscience
Fatwa No: 461803

Question

Je suis une étudiante, j’ai 17 ans et louange Allah je me conforme aux obligations religieuses. Quelle est la solution au problème de la dispersion de l’esprit en prière et de ne pas être concentré ? Comment parvenir au degré du recueillement. Je sais que c’est un degré spirituel avancé ? … Je rêve très souvent éveillée en prière. Est-ce que cela signifie qu’Allah n’est pas satisfait de moi ? Comment faire pour me débarrasser des reproches que m’inflige ma conscience concernant la religion et la religiosité ? Souvent, je ressens que je ne sers à rien et que je n’atteindrais pas de hauts rangs de religiosité … et que la cause est que je rêve éveillée et que j’y pense beaucoup.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Nous vous sommes reconnaissants pour votre vigilance à accomplir assidûment vos prières obligatoires et de chercher un moyen d’y être recueilli. Nous avons déjà expliqué un ensemble de faits qui contribuent au recueillement dans la prière. Revenez-y dans la Fatwa numéro 48779.
Le fait d’être occupé durant la prière à penser à autre chose et d’avoir l‘esprit dispersé bien loin de la prière, ceci ne signifie pas qu’Allah n’est pas satisfait de vous. Plus vous vous efforcerez de mettre en œuvre les moyens d’obtenir le recueillement dans la prière, moyens auxquels nous avons fait référence via la Fatwa que nous venons de mentionner le numéro, plus cela contribuera à repousser ce genre de pensées et de perturbations qui vous éloignent du recueillement.
Les reproches de votre conscience pour de la négligence est un signe de bien. Mais il conviendrait d’exploiter ce sentiment pour en faire une source de motivation pour se mettre en quête des hauts faits et s’élever vers les degrés de complétude. Votre conscience ne doit pas susciter en vous de l’affliction et à désespérer de la miséricorde d’Allah. Ayez une bonne opinion de votre Seigneur. Essayez de ressentir qu’Allah vous veut du bien par les reproches de votre conscience et en vous éprouvant par ces pensées. Ceci pour accroitre votre récompense et vous élever en degrés.
Le Prophète () a dit : « La récompense est à la hauteur de l’épreuve. Lorsque Allah le Très Haut aime quelqu’un, Il l’éprouve. Celui donc qui accepte l’épreuve obtient la satisfaction d’Allah et celui qui s’en irrite subit Sa colère. » Rapporté par Abou Daoud et Tirmidhi.
Vous devez prendre garde à ce que le diable n’exploite pas les reproches que votre conscience vous adresse pour vous pousser à l’affliction et à désespérer de la miséricorde divine puis à faire preuve de négligence. Méfiez-vous de cela.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui