L’Islam est la religion de la justice et de l’égalité
Fatwa No: 46615

Question

Comment répondre à celui qui dit qu’il n’y a pas de justice et d’égalité dans certaines dispositions de la Charia comme celle se rapportant au meurtre de l’esclave par la personne libre. En effet, la majorité des savants affirme que si une personne libre tue un esclave, elle ne doit pas être condamnée à mort en guise châtiment. Les savants ont avancé de nombreuses preuves pour appuyer leur point de vue, mais comment convaincre celui qui dit que cela n’est pas totalement juste, que tous les gens sont égaux, qu’il n’y a aucune différence entre hommes et femmes et qu’il n’y a pas d’égalité dans cette Loi ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Une personne libre n’est pas condamnée à mort pour le meurtre d’un esclave, comme l’affirment les oulémas. L’Islam est la religion de la civilisation, de l’équité et de l’égalité. Elle organise les rapports  entre les gens et établit les dispositions relatives aux contrats, aux châtiments et aux punitions. La vie d’ici-bas est une demeure d’épreuves et non pas celle des honneurs et des récompenses. Allah, exalté soit-Il, multiplie la récompense de l’esclave qui accomplit convenablement ses devoirs. En effet, ibn ‘Umar qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

 

« L’esclave qui s’acquitte avec sincérité de son devoir  vis-à-vis de son maître et accomplit avec pleine dévotion les actes d’adoration, aura une double récompense. » (Boukhari, Mouslim)   

 

L’égalité ne signifie pas que les gens soient égaux en toute chose. Le président et le présidé, le noble et le misérable, le riche et le pauvre, le jeune et le vieux, l’homme et la femme, Allah, exalté soit-Il, a créé toutes ces différences entre les gens et celles-ci ont certes un impact sur l’application des Lois.

 

Une personne libre n'est pas condamnée à mort pour le meurtre d’un esclave et son acte est jugé seulement comme étant un crime grave. Mais le Musulman ne juge pas avec sa raison les Lois émanant d’Allah, exalté soit-Il. En effet, l’homme doit se soumettre et obéir à ces Lois divines et mettre en application la Parole d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) :

 

« Non !... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]. » (Coran 4/65)

 

Allah, exalté soit-Il, est Le plus Sage des Juges et Il sait mieux que quiconque ce qui est bon pour Ses serviteurs. Si certaines personnes ne croient pas à cela, d’autres personnes y croient. Ne prêtez donc pas attention aux athées, aux débauchés et aux mécréants dont le seul but est de changer la religion d’Allah, exalté soit-Il, et de juger selon des lois qu'Allah, exalté soit-Il, n’a pas révélées.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui