Pourquoi la chair de porc est interdite
Fatwa No: 51367

Question

Pourquoi la chair de porc est-elle interdite, alors qu’elle connaît à présent des progrès sanitaires ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

La chair de porc est interdite, car Allah, l’a interdite et a décrété que c’est une souillure interdite au musulman.
Allah dit: « Dis: « Dans ce qui m’a été révélé, je ne trouve d’interdit à aucun mangeur d’en manger, que la bête (trouvée) morte, ou le sang qu’on a fait couler, ou la chair de porc - car c’est une souillure - ou ce qui, par perversité, a été sacrifié à autre qu’ Allah. »  Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux. » (Sourate 6/verset 145)

 

La Chariâ n’a pas cité une raison particulière à l’interdiction de la chair du porc, sauf cette expression coranique « car c’est une souillure ».
La souillure est tout ce qui est détestable selon la Chariâ et la« Fitra » (nature originelle) et cela suffit comme raison.

Il y a aussi une raison générale - englobant la chair du porc et les autres nourritures interdites - mentionnée dans le verset suivant :
Allah dit : « leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, [...]. »
(Sourate 7/verset 157)
Tout ce qu’Allah a interdit est mauvais ! Et les choses mauvaises - en cette conjoncture - désignent tout ce qui nuit à la vie de l’homme dans sa santé ou sa fortune ou son éthique.

Les musulmans prédécesseurs n’étaient pas instruits sur les détails de la souillure du porc et ne savaient pas la raison de son interdiction. Ce sont les récentes découvertes qui ont dévoilé que la chair de porc est l’origine de nombreuses maladies et qu’elle est le gîte de microbes dangereux.
Parmi ces micro-organismes qui existent dans la chair porcine il y a  un ver très dangereux qui s’implante dans les intestins de l’homme et qui est très résistant à tous les antiparasites connus.
En plus ce parasite s’introduit aussi dans les muscles de l’homme et la médecine est jusqu’à présent incapable de soigner la personne atteinte par cette maladie mortelle.
Ce  parasite est un ver connu par le nom de «Trichine».
Ainsi se manifeste la sagesse de la Chariâ quand elle a interdit la chair de porc.
L’encyclopédie française «Larousse» éclaircit que ce ver parasitaire dangereux (Trichine) se transmet à l’homme par la voie des intestins ensuite il se dirige vers le cœur et s’installe d'une façon définitive dans les muscles notamment ceux de la poitrine, du flanc, du pharynx, de l'œil et du  diaphragme.
Ses germes peuvent rester en vie dans l’organisme pendant de très nombreuses années.

L’Islam refuse l’opinion qui prétend que l’amélioration des porcs par des procédés expérimentés et contrôlés dans les porcheries est suffisante pour neutraliser ce parasite.
Comme nous l’avons précédemment notifié le texte islamique légal concernant l’interdiction du porc est suprême (donc absolu) et non relatif (donc enclin à une   justification) !
Certainement il existe d’autres nocivités dans la chair de porc - autres que celles découvertes - car la science est en constante évolution.
Il faut aussi noter que s’il est possible d’élever les porcs d’une manière technique qui garantirait la disparition de ce parasite, dans certaines zones civilisées du monde, ceci n’est pas réalisable dans des zones moins ou sous developpées qui ne peuvent pas se payer ce luxe.
Or le verdict de la Chariâ doit être valide pour tous les gens et en tout lieu !
C’est pour cela que l’interdiction du porc est totale et globale.

A supposer la possibilité de garantir la disparition de ce parasite dans toutes les contrées, il faut savoir que l’Arrêt d’Allah est perpétuel et Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui