La Zakate des actions
Fatwa No: 61849

Question

Je possède un grand nombre d’actions que j’avais achetées depuis années. Avec le temps le prix de ces actions a doublé pour certaines et triplé pour d’autres. En achetant ces actions mon but était de mettre à l’abri mon argent et de le fructifier. Je n’ai jamais vendu les actions qui ont augmenté de prix pour en acheter d’autres à bas prix. Je n’avais jamais eu cette idée là. De même que j’avais un compte bloqué qui me donnait des intérêts ainsi qu’un compte personnel qui me donnait également des agios créditeurs étant donné que je travaille dans une banque. Avec une partie de ces économies qui ont fructifié pendant des années j’ai acheté à mes parents une maison pour qu’ils ne paient plus de loyer. Malheureusement je ne m’acquittais pas de la Zakate de ces sommes d’argents de même que je gardais les dividendes des actions. Depuis 2001 et depuis que j’ai commencé à voir clair dans la religion par le biais des chaînes satellitaires « Iqraa » j’ai commencé, à m’acquitter de la Zakate pour tout ce que je possède. Quand je reçois les dividendes des actions je m’en débarrasse ! Je sais que je dois sortir la Zakate pour les années passées mais je me trouve dans l’incapacité - et c’est impossible - de connaître les montants réels de mes économies pour chaque année, puisqu’il s’agit de plusieurs années (20 ans probablement), je vous prie de bien vouloir m’indiquer une procédure à suivre pour pouvoir payer ce que je dois donner comme Zakate pour toutes ces années. Et croyez-moi, je suis malheureuse à cause de ce sujet. Je ne fais que penser à ce problème qui me rend la vie difficile et qu’Allah vous aide dans votre mission.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur :

Tout d’abord nous attirons votre attention sur deux choses :
1/ Pour que l’achat des actions soit permis ou licite il faut qu’on observe deux conditions:
A/ Que ces actions appartiennent à une société qui exerce une activité licite dépourvue de toute interdiction selon la Chariâ comme le Riba, l’alcool,  le jeu de hasard …

B/ Que cette société ne traite pas avec des banques Ribawis et ne dépose pas ses fonds dans de telles banques pour bénéficier  des  intérêts.

Si ces conditions ne sont pas réalisées,  il est alors illicite d’acheter les actions de ces sociétés.
Vous devez dans ce cas rendre ces actions aux sociétés desquelles vous les avez achetées - si c’est possible - et récupérer votre argent.
S’il vous est impossible de les restituer,  il est illicite de les vendre car ce sont des actions interdites.
Vous devez évaluer les profits pour en retirer ce qu’y est interdit et le dépenser dans l’assistance aux pauvres et indigents ou la construction des écoles islamiques … Et ce qui subsiste vous pouvez en profiter pour votre profit personnel.

2/ Le travail dans la banque Ribawi est illicite car c’est une aide à la pratique de l’usure et Allah avertit ceux qui persistent à pratiquer l'usure qu'ils seront combatus par Allah et Son Messager, !
 
Allah dit dans ce sens: « [...]. Et si vous ne le fait pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne lésez personne et vous ne serez point lésés. » (Sourate 2/verset 279)

En effet les Oulémas ont énoncé qu’il est interdit d’aider dans les interdictions car Allah dit : « Et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition. » (Sourate 5/verset  2)

Comme il a été confirmé que le Messager d’Allah, ,  a maudit celui qui se nourrit du Riba (celui qui en profite), celui qui le pratique pour autrui, celui qui l’écrit et les deux témoins.

Ceci établit que la menace contre la pratique du Riba ne concerne pas seulement celui qui s'en nourrit ou celui qui le pratque pour autrui mais elle englobe aussi toute personne aidant à le pratiquer d’une manière ou d'une autre. Donc vous devez vous repentir auprès d’Allah et abandonner ce travail.

Sur ce, nous vous présentons trois avis des Oulémas:
1/ La majorité des Oulémas énonce que les biens gagnés en travaillant dans la banque Ribawi et les intérêts des actions des sociétés travaillant dans l’illicite sont un bien illicite qu’il est interdit de garder.

2/ Certains Oulémas énoncent qu’il est licite au repentant de garder une partie - de ces biens illicites - nécessaire à ses dépenses tout en se débarrassant obligatoirement du reste en le dépensant au profit des musulmans ou pour un projet d’intérêt islamique général.

3/ Un autre groupe d’Oulémas énonce que le repentant possesseur de biens illicites n’a  pas à s’en débarrasser car le repentir détruit tout ce qui le précède. C’est le verdict de l’imam Ibn Taymiya.

Donc selon l’avis de la majorité des Oulémas vous n’avez pas à vous acquitter de la Zakate et vous devez vous débarrasser de cet argent en le dépensant dans l’intérêt des musulmans.

Selon le deuxième avis (la permission de conserver ce qui est nécessaire pour les dépenses du repentant) vous devez alors vous acquitter de la  Zakate de ce montant seulement et vous débarrasser du reste.
La Zakate est obligatoire à partir du moment où vous encaissez ce montant car il devient votre bien à partir de ce moment.

Enfin selon l’avis d’Ibn Taymiya il vous est permis de détenir cet argent tout en vous repentant auprès d’ Allah  et vous devez vous acquitter de sa Zakate dès que vous l’ayez détenu toujours en vous repentant à Allah.

Consacrez-vous à estimer les biens que vous avez gagnés d’une source licite pendant les années écoulées. Entreprenez cela selon votre capacité (en prodiguant tous vos efforts) puis acquittez-vous de leur Zakate pour chaque année : ce que vous estimeriez dégager votre responsabilité « Ibraa Ad Dhimma » !
Vous pouvez vous aider avec les relevés de compte de la banque et ceux des comptes des sociétés.
Le montant de la Zakate est 2,5%  pour chaque année à condition que les biens atteignent le Nissab et après l’échéance d’une année.
La valeur du Nissab est 85 grammes d’or et 595 grammes d’argent.
Il faut savoir aussi que vous n’avez pas à vous acquitter de la Zakate de la maison que vous avez achetée pour vos parents.
Nous implorons  Allah qu’Il accepte votre repentir et vous pardonne !  C’est Lui Qui en est Capable et c’est Lui le Pardonneur le  Miséricordieux !

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation