Le sens et les implications des deux fêtes de Islam
Fatwa No: 69981

Question

Pourquoi l’Aïd al-Fitr et l’Aïd al-Adhâ ont-ils été prescrits en Islam ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Les fêtes de l’Islam ont été établies par la Charia par le biais du Prophète (). Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté ce qui suit : « Lorsque le Messager d’Allah () arriva à Médine, ses habitants avaient deux jours durant lesquels ils s’amusaient. Il leur demanda :

 

-      Qu’est-ce donc que ces deux jours ?

 

-      ‘Nous nous y amusions au temps de la Djâhiliya.’, répondirent-ils.

 

-      Allah les a tous deux remplacés pour vous par deux autres jours meilleurs qu’eux : le jour de l’Aïd al-Adhâ et le jour de l’Aïd al-Fitr., dit alors le Prophète (). » (Abû Dâwûd)

 

Et dans une version : « Lorsque le Messager d’Allah () arriva à Médine, ses habitants avaient deux jours durant lesquels ils s’amusaient. Il leur dit alors :

 

Allah les a tous deux remplacés pour vous par deux autres jours meilleurs qu’eux : le jour de l’Aïd al-Adhâ et le jour de l’Aïd al-Fitr. » (At-Tirmidhi, Abou Dawoud)

 

Ce Hadith prouve qu’il y a deux fêtes en Islam, l’Aïd al-Fitr et l’Aïd al-Adhâ. L’Aïd al-Adhâ comprend également les jours de Tachrîq d’après le Hadith : « Le jour de la rupture du jeûne, le jour du sacrifice et les jours de Tachrîq sont nos jours de fête à nous Musulmans. » (At-Tirmidhi : Sahiih)

 

Al-Chawkâni a dit : « Cela prouve que les jours de Tachrîq qui viennent après le jour du sacrifice sont aussi des jours de fête » Les jours de Tachrîq sont les trois jours qui suivent le jour du sacrifice. Il a été rapporté dans « Al-Muntaqâ Charh al-Mawattah » que : « Les jours de Tachrîq sont les trois jours qui suivent le jour du sacrifice. » De nombreux Hadiths montrent qu’il est recommandé d’y exprimer sa joie et son bonheur. Ces fêtes ont un sens et une signification importante en Islam. Toutes deux sont liées à des échéances religieuses. L'Aïd al-Fitr est lié à la fin du jeûne du mois de Ramadan et l’Aïd al-Adhâ est lié à la période du Hadj et survient après le jour d’Arafat.

 

L’Aïd al-Fitr est lié à la fin du mois de Ramadan. Le mois de Ramadan est le mois durant lequel le Coran a été révélé. Le Coran est la voie tracée par Allah, exalté soit-Il. Allah, Exalté soit-Il, y définit le droit chemin, celui qui garantit la prospérité à cette communauté. Il était donc approprié de prendre pour fête le jour qui suit ce mois béni afin d’exprimer notre reconnaissance envers Allah, exalté soit-Il, pour Ses nombreux bienfaits envers nous, comme le fait de nous avoir révélé le noble Coran durant ce mois, et le fait de nous avoir permis de nous conformer à Ses ordres et de nous abstenir de transgresser Ses interdits ainsi que pour avoir purifié nos âmes et leur avoir rappelé les bienfaits d’Allah, exalté soit-Il, sur elles.

 

Il en est de même pour la fête al-Adhâ. En effet, elle nous rappelle le jour où Allah, exalté soit-Il, a accompli Son bienfait sur nous, car ce jour suit celui où Allah, exalté soit-Il, révéla à Son Prophète () le parachèvement de la religion, et Son agrément de l’Islam pour nous en tant que religion, lorsqu’Il révéla à Son Prophète () le jour d’Arafat de l’an dix après l’Hégire, alors qu’il conduisait le grand pèlerinage (sens du verset) :

 

« […] Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous. […] » (Coran 5/3)

 

Il est donc de notre droit de fêter chaque année le premier et le second jour et de les prendre comme jours de fête : le premier étant l’Aïd al-Fitr et le second étant l’Aïd al-Adhâ.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui