La différence entre les mariages Orfi et Mout'âa
Fatwa No: 78825

Question

Quelle est la différence entre le mariage dit Orfi, mariage conventionnel, et le mariage dit Mout'âa, mariage temporaire ?
Pourquoi le mariage mout'âa n'était pas interdit du temps du Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam ? Est-ce que le fait que le calife Omar l'ait interdit fait de celui-ci un mariage interdit par la Chariâ ? Quelle est votre position sur ce point ?
J'aimerais avoir une réponse claire et argumentée (Coran et hadith), s'il vous plaît.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

La différence entre le mariage dit Orfi et celui dit mout'âa s'éclaircit lorsqu’on détaille l'aspect de chacun des deux mariages.

Le mariage Orfi désigne deux formes de mariages :

La première : c'est la plus fréquente, consiste en un mariage qui n'est pas enregistré officiellement au tribunal, mais qui remplie les conditions du mariage légal. C'est un mariage correct, seulement il n’est pas légalisé officiellement.

La deuxième est la suivante : un homme et une femme échangent des propos du genre : " Accepte-moi pour époux " et " Je vous prends pour époux ", parfois ils inscrivent cela sur papier ou ils prennent des témoins. Après cela l'homme se permet d’avoir des rapports sexuels avec la femme comme s'ils étaient mari et femme. Cette forme-ci n'est pas du tout un mariage légal, c'est de la fornication. Elle est plus proche du mariage temporaire que du mariage légal.

 

Quant au mariage dit mout'âa, temporaire, sa formule consiste à ce que l'homme dise à la femme ‘’Je veux jouir de toi dans le cadre d’un mariage pendant telle période en vous donnant telle somme ou telle chose.’’

Ce mariage a été autorisé pendant une période puis il a été défendu à l'époque du Prophète, Salla Allahou Alaïhi Wa Sallam, et non à l'époque du calife Omar, qu'Allah soit Satisfait de lui.

Les Oulémas ont rapporté que l'ensemble de la communauté musulmane l'interdit. Le calife Omar, qu'Allah soit Satisfait de lui, l'a dénoncé avec vigueur à ceux qui n'avaient pas compris son interdiction.

En outre, le Coran et la Sunna ont prouvé clairement l'interdiction du mariage temporaire.

Parmi les preuves du Coran, le propos d'Allah le Très Haut qui dit : " et qui préservent leurs sexes [de tout rapport], si ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer ;" (Sourate 23/verset 5-6).

La femme, dans le mariage temporaire, n'est nullement une épouse, ni parmi les esclaves que l'on possède.

Quant aux preuves de la Sunna, il y a le hadith qu'a rapporté l'imam Muslim d'après le Compagnon Rabiâ Ibn Sabra qui rapporte de son père que le Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a dit : " Je vous avais autorisé le mariage mout'âa, temporaire, mais Allah l'a interdit jusqu'au jour de la résurrection. Quiconque en a une (NDT : épouse selon ce mode de mariage) doit la quitter et ne reprenez rien de ce que vous leur avez donné. "

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui