Faire une promesse votive de faire des œuvres pies si on obtient un emploi
Fatwa No: 78982

Question

J’ai fait la promesse votive d’égorger deux chèvres, d’accomplir des œuvres surérogatoires et de jeûner trois jours si je parvenais à trouver un emploi. Je ne voulais pas presser Allah de réaliser mon désir. C’était uniquement une sorte de remerciement envers Lui et la recherche de Sa bénédiction. Je demande si le fait d’avoir fait cette promesse est bien et si je dois l’exécuter rapidement ? J’ai entendu différents avis à ce sujet. Certains dirent : « Tu l’as fait pour qu’Allah te permette de trouver un emploi. » Mais je sais pertinemment qu’Allah Se passe de notre aide ou de nos dons Il ne veut de nous que la sincérité, l’adoration et l’action.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Puisque vous avez fait ce vœu vous devez l’accomplir si vous en avez les moyens et que la condition que vous avez posée s’est réalisée. Allah, glorifié soit-Il, a ordonné dans Son Livre d’être fidèle aux vœux et dit (sens du verset) : « Puis qu'ils sortent de leur état de sacralité rituelle, qu’ils accomplissent leurs vœux … » (Coran 22/29) Il dit en décrivant Ses serviteurs bienfaisants (sens du verset) :
« (Durant leur vie en ce bas monde), ils respectaient leurs vœux et redoutaient un jour au mal envahissant. Ils donnaient la nourriture, qui leur était pourtant chère, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier.» (Coran 76/7-8)

Le Prophète () a dit :
« Celui qui a fait le vœu d’obéir à Allah qu’il accomplisse son vœu et que celui qui a fait le vœu de ne pas Lui obéir n’accomplisse pas son vœu.» [(Boukhari)]

et encore : « Que celui qui a fait un vœu et se trouve capable de l’accomplir le fasse. » [(Les auteurs des Sunan)]

L’accomplissement d’un vœu n’est pas contradictoire avec l’adoration exclusive d’Allah ; c’est au contraire une de ses expressions comme nous le voyons dans le verset précédent où Allah loue Ses serviteurs bienfaisants, dont une des qualités est d’être fidèle à leurs vœux.

Il n’y a pas de doute qu'Allah, glorifié soit-Il, Se passe de Ses serviteurs et de leurs actes d’adoration comme vous l’avez mentionné, et cela est un élément constitutif de la foi chez tout musulman. Allah, exalté soit-Il,  se passe de tout l’univers, comme Il le dit : « car Allah Se passe de Tout l'Univers. » (Coran 29/6) Mais Il a prescrit la fidélité au vœu et l’a ordonnée, non parce qu’Il en a besoin, mais pour le bien des serviteurs eux-mêmes et pour qu’ils en tirent beaucoup de bienfaits et une récompense abondante.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui