La musulmane est-elle autorisée à choisir le mari qu’elle veut ?
Fatwa No: 82018

Question

La musulmane est-elle autorisée à choisir le mari qu’elle veut ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient  sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La femme musulmane est soit vierge, soit veuve ou divorcée. Et il y a une disposition propre à chacune des trois catégories.

 

D’après Abû Hurayra, , le Prophète () a dit :

 

« la femme ayant déjà connu le mariage ne peut être mariée tant qu’elle n’aura pas exprimé ouvertement son accord. La femme vierge ne peut être mariée avant qu’elle n’ait donné son accord. » On demanda : « Ô Messager d’Allah, comment saura-t-on qu’elle est d’accord ? » Il répondit : « Lorsqu’elle restera silencieuse. » (Boukhari et Mouslim). Dans une autre verstion : « Si elle reste silencieuse, c’est qu’elle donne son accord. Et si elle refuse, elle ne doit pas être contrainte.».

 

D’après Ibn 'Abbâs, et de son père, le Prophète () a dit :

 

« La femme ayant déjà été mariée a plus de droit sur elle-même que son représentant légal (walî). Et la femme vierge doit donner son accord pour son mariage, accord qu’elle peut exprimer par son silence. » (Mouslim).

 

Et d’après Abû Hurayra, , le Prophète () a dit : « Une femme ne peut marier une autre femme, ni se marier seule (sans un tuteur) » (Ibn Mâdja et al-Dâraqutnî).

 

Ces hadiths prouvent ce qui suit :

 

1- Une femme qui a déjà été mariée a la pleine autorité de choisir le mari qu’elle veut, tant qu’il est musulman. Son tuteur n’a pas le droit de lui imposer un mari, mais il doit la conseiller et lui proposer des hommes vertueux.

 

2- La femme vierge doit être consultée mais si elle choisit un homme non vertueux ou non convenable, son Walî (tuteur matrimonial) doit l’empêcher de se marier avec. La femme vierge exprime son consentement de n’importe quelle manière et elle a le droit de refuser l’homme qui la demande en mariage s’il n’est pas pieux ou s’il est pervers. C’est le cas par exemple s’il boit de l’alcool ou n’accomplit pas la prière obligatoire. En revanche, le Walî n’a pas le droit de l’obliger à se marier avec un homme qu’elle ne veut pas.

 

3- Le dernier hadith montre que la femme doit absolument avoir un Walî pour se marier. Cet avis est celui de la majorité des oulémas et il est le plus plausible.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui