Que faire après la mort du père ?
Fatwa No: 83233

Question

Que devrais-je faire après la mort de mon père ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Abu Usayd Mâlik ibn Rabîʻah Al-Sâʻidi, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit :

« Alors que nous étions avec le Prophète, , un homme des Banu Salimah s’est approché de lui et lui a dit : ‘Ô Messager d’Allah ! Y a-t-il un moyen d’honorer mes parents que je peux toujours utiliser pour eux après leur mort ?’ Il, , a dit : 'Oui, prier pour eux, implorer pour leur pardon, tenir leurs promesses après leur mort, maintenir les liens de parenté qui ne pouvaient être entretenus que par eux et honorer leurs amis. » (Abu Dâwûd)

Votre devoir envers votre père après sa mort est de prier Allah pour lui et de lui demander de lui pardonner et de lui accorder Sa miséricorde.

Allah dit (selon la traduction du sens du verset) :

« […] et dis : ‘Ô mon Seigneur ! Fais-leur, à tous deux, miséricorde, comme ils m’ont élevé [lorsque j’étais] tout petit. » (Coran 17/24)

Abu Hurayrah, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète, , a dit :

« Lorsqu’un individu meurt, ses actes prennent fin, à l’exception de trois : une charité continue, une connaissance qui profite aux gens et un enfant pieux qui invoque Allah pour lui. » (Mouslim)

Le Prophète, , a dit également :

« L’acte le plus noble est qu’une personne soit bienveillante envers les amis de son père après sa mort. » (Mouslim)

Quant aux autres bonnes actions, comme le fait de réciter le Coran ou l’accomplissement de bonnes actions au nom d’une personne décédée, les oulémas ont divergé d’opinions à ce sujet.

Cependant, nous concluons que chaque personne qui accomplit une bonne action mérite la récompense de cet acte. Si une personne obtient la récompense d’une bonne action, elle peut la donner à d’autres. Si la personne, à qui la récompense présentée est musulmane, elle la recevra [in cha Allah (si Allah le veut)].

Quoi qu’il en soit, méfiez-vous des innovations qui ont été inventées par de nombreuses personnes et sont pratiquées par de nombreux musulmans, telles que les rassemblements cérémoniels qui font suite au décès d’une personne afin de pleurer sa mort, la préparation de nourriture pour les gens, la mise en place d’une estrade pour les visiteurs, etc. Toutes ces pratiques précitées ne sont pas autorisées dans la Charî'ah (législation islamique).

Pour savoir comment être bienfaisant et dévoué envers ses parents, après leur décès, veuillez vous référer aux Fatawa (avis religieux) 70431 et 310168. Vous pouvez également vous référer à l’article suivant : L’ingratitude envers les parents.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation