La photographie et les vidéos sont-ils permis ?
Fatwa No: 87005

Question

1) La photographie et les vidéos sont-ils permis ?
2) Que pensez vous de la marque Xerox ?
3) Est-il permis d'ouvrir un studio de photographie?
4) Nous sommes intéressés par les photos de documents ainsi que par les collections de photos.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Réponse à la première question :

 

Il existe quatre types de représentation :

 

1- La représentation dessinée d'êtres animés avec reliefs : cela est interdit par l'Islam et il ne devrait pas y avoir de divergences à ce sujet, car Abdullah ibn Mas'ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Ceux qui produisent des représentations d'êtres animés auront le jour de la Résurrection le châtiment le plus douloureux. » (Boukhari, Mouslim)

 

Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, a rapporté que le Prophète () a dit :

 

« Quiconque façonne la représentation d'un être animé sera châtié et on lui demandera de lui insuffler une âme, le Jour de la Résurrection, sans qu’il puisse y parvenir ; et quiconque écoute une conversation secrète entre les gens à leur insu, se verra verser​ du plomb fondu dans les oreilles le Jour de la Résurrection. » (al-Tirmidhî)

 

2- La représentation dessinée d'êtres animés sans reliefs : la majorité des savants est d'avis que cela est interdit, car c’est une forme de la représentation d'êtres animés qui tente d'imiter la création d'Allah, exalté soit-Il.

 

Certains savants ont toutefois permis cette forme de représentation en s'appuyant sur le fait qu’elle ne fait pas partie des représentations auxquels on peut demander à ce que leur soit insufflé une âme le jour de la Résurrection. Cependant, l'avis correct reste celui de la majorité des savants.

 

3- Les photos prises au moyen d’appareils photos et d’images vidéo. Il y a divergence à ce sujet entre les savants. Certains les autorisent alors que d'autres les interdisent. Quant à nous, nous penchons pour le premier avis tant que cela n'implique rien d'illicite comme le fait de montrer une femme dévoilée ou de glorifier une personne. Si l’enregistrement ne contient rien d'interdit, il semblerait que cela soit permis. En effet, il n'y a aucune imitation de la création d'Allah, exalté soit-Il, dans cette forme de représentation. Au contraire, c’est une représentation de la création d'Allah, exalté soit-Il, et cela est d'autant plus permis qu'il y a parfois un intérêt légitime à produire ce genre d’images comme le fait de faire une carte d'identité ou de démontrer un droit, d’enregistrer une réunion scientifique ou autre.

 

Par contre, s'il n'existe aucun intérêt à produire ce genre d’images, le mieux est de ne pas le faire afin de tenir compte de la divergence entre savants et d’éviter les choses douteuses.

 

4- La représentation d’objets inanimés comme les arbres, les pierres et les choses semblables. Il est permis de représenter toutes ces choses dans l'absolu, si Allah le veut.

 

Réponse à la deuxième question :

 

Prendre des photos avec l'appareil mentionné est permis, et ce que les photos soient stockées sur une carte mémoire ou non, selon l'avis d'un groupe de savants.

 

Réponse à la troisième question :

 

La licéité ou l'illicéité d'un studio de photographie dépend de la licéité ou de l'illicéité des photos qui y sont prises. Cependant, en observant les studios de photographie, nous constatons qu'ils ont les activités suivantes :

 

1- Développer les négatifs de films.

 

Il est bien connu que ces films contiennent des images illicites comme celles montrant des hommes ou des femmes nus ou presque nus. Or, il est interdit de développer des films qui contiennent de telles images. Par conséquent, l'argent tiré de cette activité est illicite.

 

2- Filmer les cérémonies de mariages et les fêtes et développer les films qui s’y rapportent. Or, il ne fait aucun doute que ce genre de films contient généralement des images de femmes dévoilées, parées ou montrant des parties de leurs corps qu'elles ne doivent montrer qu'à leurs maris. Ces femmes dévoilent parfois des parties de leur corps que même leurs mahrams n'ont pas le droit de voir.

 

Il est interdit de développer des films qui contiennet de telles images, car cela propage la débauche et la turpitude et aide à répandre le mensonge et le mal.

 

3- Filmer les festivals de musique et d’autres événements de ce genre, et développer les films qui s’y rapportent. Or, ces films sont rarement exempts de femmes dévoilées. De plus, celui qui filme de tels événements commet d'autres interdits comme le fait d'écouter de la musique ou de regarder des gens danser.

 

Chacun sait que filmer ce type d'événements est interdit, au même titre qu’il est interdit de développer les films qui s’y rapportent. Que penser donc d'un studio dont le travail se rapporte au cinéma ou au théâtre alors que tout le monde connaît les actes illicites commis à ces endroits.

 

Etant donné ce qui précède, nous disons que si le propriétaire d’un studio est capable de limiter son activité aux photos licites et à développer des films ne contiennent que des photos licites, qu'il le fasse, mais dans le cas contraire, il doit fermer son studio et chercher un autre travail licite. Sachez toutefois qu’il est très difficile voire impossible de limiter le travail d'un studio à une activité exclusivement licite. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
« [...] Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. [...] » (Coran 65/2-3)

 

Parmi les exemples de photos qu'il est permis de prendre, nous pouvons mentionner les photos d’objets inanimés comme les arbres, les rivières et les montagnes ; les photos de fêtes religieuses sans musique et les photos de conférences religieuses ou d'informations considérées comme bénéfiques pour les musulmans en respectant les règles de la charia. Qu'Allah vous vienne en aide dans ce qu'Il aime et agrée.

 

Réponse à la quatrième question :

 

Il n'y a aucun mal à prendre des photos utiles ou qui ont un objectif légal comme les photos d'identité et autres si l'on évite de prendre en photo les parties considérées comme intimes en Islam.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui