Diverses questions sur l’expiation des serments
Fatwa No: 87181

Question

Afin de m'éloigner de certains péchés, je dis souvent : « Par Allah, je vais donner telle somme d'argent ou je vais faire telle chose si je commets tel péché. »
Cependant, et très malheureusement, il m'arrive de commettre le péché mentionné et de ne pas remplir mon serment, car ce que j'ai promis de faire est généralement au-dessus de mes capacités.
Je sais bien que dans ce genre de situation je dois expier mon serment, mais le problème est que j'ai violé de nombreux serments de ce genre et que je suis incapable de tous les expier. De plus, je suis incapable de jeûner en raison d'une maladie chronique dont je suis atteint et je ne possède rien d'autre qu'un peu d'argent que mon père me donne pour les transports. Mon plan est donc maintenant de collecter ce que je peux comme argent au-delà de mes coûts de transport afin de m'acquitter de ces expiations petit à petit ou de collecter ce qui suffira pour tous les serments afin de m'en acquitter en une fois.
1) Est-il permis de donner de l'argent plutôt que de la nourriture ?
2) Est-il permis de donner tout cet argent à une seule personne ?
3) Pour m'acquitter de cet argent, je dois savoir combien de kilos (de nourriture) je dois donner à chaque personne dans le cas où je me repente aujourd'hui, mais qu'en est-il concernant l'expiation de ce qui précède ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Nous vous félicitons de vous être repenti et nous espérons qu'Allah nous aidera tous à Lui obéir et à rester dans le droit chemin. Sachez que faire le serment de ne plus pécher n'est pas le bon moyen pour s'éloigner des péchés, car la désobéissance et les penchants de l'âme ne peuvent être corrigés par de simples serments.

 

Il faut combattre ses passions, le diable et ce bas monde pour satisfaire Allah. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers, Allah est en vérité avec les bienfaisants. » (Coran 29/69)

Il faut faire preuve de patience et d'endurance dans cette voie et le meilleur moyen pour combattre les passions de l’âme est d'avoir de bonnes fréquentations avec qui l'on passe la plupart de son temps libre, tout en évitant de rester seul sauf si l'on s'occupe à réciter le Coran et les versets concernant les menaces d’Allah, et à lire des hadiths incitant à la vertu et dissuadant du mal. Il est aussi important de ressentir constamment qu'Allah nous surveille et nous voit ainsi que le fait que des anges enregistrent chacun de nos actes. Tout cela nous empêche de tomber dans les péchés.

 

Ensuite, sachez que jurer constamment sans raison légitime est interdit par l'Islam. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et n'usez pas du nom d'Allah dans vos serments, [...] » (Coran 2/224)

 

Quant à savoir s'il est permis de donner de l'argent à la place de la nourriture, la règle de base concernant ces expiations est de ne pas s'en acquitter sous forme d’argent. La plupart des savants déclarent que s'acquitter de la valeur de l'expiation ne remplace pas la nourriture, car Allah cita la nourriture, les vêtements et l'affranchissement d'esclaves sans citer leur valeur. La quantité de nourriture à donner est d'un-demi sâ' pour chaque nécessiteux, ce qui équivaut à environ un kilo et demi de la nourriture que la personne qui a violé son serment et sa famille ont l'habitude de consommer. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] de ce dont vous nourrissez normalement vos familles [...] » (Coran 5/89)

Si la personne qui a violé son serment est incapable de donner de la nourriture, rien ne l’empêche d'en donner la valeur en suivant l'avis des savants qui le permettent.

 

Concernant le fait de donner cet argent à une seule personne, cela n'est pas permis, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] L'expiation en sera de nourrir dix pauvres [...] » (Coran 5/89) Le nombre est donc important. Toutefois, si vous avez plusieurs expiations à faire et que vous voulez vous acquitter de toutes ces expiations en nourrissant dix nécessiteux, vous pouvez vous acquitter d'une de vos expiations un jour, puis d'une deuxième un autre jour et ainsi de suite. Ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde,  a dit : « Si  la personne s'acquitte de deux expiations sur deux jours, cela lui est également permis et nous n'avons pas connaissance d'une divergence à ce sujet [...] » (Al-Mughnî)

 

Enfin, sachez que collecter de l'argent de la manière que vous avez décrite n'est pas correct sauf si votre père l'accepte et votre maladie chronique ne justifie en rien cela. Par conséquent, si votre père accepte ce que vous faites ou que vous trouvez un autre moyen de vous acquitter de toutes vos expiations ou d’une partie d’entre elles, alors faites-le. Sinon, vous en serez exempté jusqu'à ce qu'Allah vous guérisse ou que vous trouviez un moyen de vous en acquitter, car Allah, exalté soit-Il, n'impose à Ses serviteurs que ce qu'ils peuvent supporter et ne leur impose aucune gêne dans la religion.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui